Aleksander « Olek » Doba conclut son périple à travers l’Atlantique

bilde

Sept mois ! Sept mois de péripéties et de contraintes en tout genre qui en auraient fait reculer plus d’un. Mais Aleksander Doba est un homme de défi que rien ne saurait arrêter. Il a (enfin) rejoint la Floride après un périple de plus de 7 mois à travers l’Océan Atlantique, seul à bord de son kayak qui lui aura mené la vie dure.

L’histoire de cet ingénieur à la retraite peut se résumer ainsi : relever les défis les plus fous pour repousser toujours un peu plus les limites de la résistance physique humaine. Il n’est en effet pas à son premier exploit : en 2010, il a parcouru la distance Dakar-Brésil, soit exactement 5394km !

Cette fois-ci, Doba est allé encore plus loin : c’est la distance Lisbonne (Portugal)-New Smyrna Beach (Floride) que l’homme de 67 ans vient de traverser, soit presque 10 000 km ! Un nouveau record qu’il a battu avec les forceps et une force mentale inouïe.

C’est à partir du mois de janvier que Doba a commencé à essuyer ses premiers revers : après avoir parcouru plus de 6500km, un série de tempêtes va lui faire perdre tout moyen de communication avec le continent, mais il va refuser toute assistance, en bon aventurier qui se doit. Pire encore, en février, c’est son gouvernail qu’il va perdre, le laissant à la merci des vents et des courants qui vont le transporter et le repousser de sa route.

Forcé de réparer son kayak qu’il a nommé « Olo », il va rejoindre au mois de mars les Bermudes afin de prendre un « nouveau départ » puisqu’il va au-delà de la réparation de son kayak se faire transporter jusqu’au sud de l’île afin de bénéficier de vent favorables afin de conclure son périple.

Samedi dernier, il a donc rejoint les côtes floridiennes, arborant un visage tiré de fatigue et une barbe digne de celle de Tom Hanks dans le film « Seul au monde ». Mais il l’a fait.  Lorsqu’on lui a demandé combien de temps il a dormi vendredi dernier, il a simplement fait un signe à l’aide de son index et de son pouce : « J’ai dormi zéro minutes » a-t-il déclaré.

Plus impressionnant encore, au lieu de manger un repas bien mérité ou de faire une sieste, il a pris plus d’une heure pour poser pour des photos ou encore d’embrasser ses proches. Il a également pris le temps d’écouter la foule venue en masse pour le couvrir d’éloges, lui dire à quel point il est une source d’inspiration et à quel point il est aimé.

olek-cabin-boat-600x400 235fa62e-c710-11e3-99c6-b963c087f197_web_scale_0.7042254_0.7042254__.jpg.h380 bilde IMG_9999-copy