Principes de base wakeboard en wakepark

Parmi les nombreux loisirs nautiques qui existent aujourd’hui, le wakeboard est l’un des plus fun. Pas besoin de consacrer des heures à son apprentissage, il suffit d’observer comment font les autres, d’écouter l’instructeur et de respecter les règles de sécurité. En quelques minutes de rodage, à vous la glisse !

Quel est le principe du cable park ?

Appelé aussi « téléski nautique » ou « wake park », le cable park est une installation destinée à la pratique du wakeboard. Un câble tendu et accroché à plusieurs pylônes donne la forme du circuit, et des balises indiquent les directions à prendre. Au lieu d’être tracté par un bateau, vous êtes tracté par un système de câble à une vitesse de 30 km/heure environ. 

L’idée du wakeboard câble est de pratiquer un sport de glisse sans bateau. Mais pour retrouver la sensation des vagues au milieu du plan d’eau, des rampes et des kickers sont disposés sur le parcours, pour simuler la vague formée par le bateau. Grâce à ces modules, et avec un peu de technique, vous pouvez réaliser des sauts et des figures acrobatiques. Mais dans un premier temps, vous pouvez aussi les éviter, le temps de trouver votre équilibre. 

À faire et à ne pas faire

Comme pour toute pratique sportive, il est important de respecter certaines consignes de sécurité en cable park wakeboard:

  • Porter systématiquement un casque et un gilet de wakeboard  bien ajustés;

  • Plusieurs personnes glissent en même temps, donc attention au télescopage ; 

  • Après une chute, signaler sa présence aux autres riders et s’éloigner rapidement du circuit ;

  • Et s’il y a du monde sur le parcours, attention à respecter le nombre de tours convenus ;

  • En cas de chute, se relever et recommencer ! 

Homme pratiquant en Cablepark

Débuter en toute sécurité

Rassurez-vous, on ne vous lâche pas dans le cablepark livré à vous-même. Lorsque vous débutez, un instructeur vous prend en charge pour vous former aux règles de bases et vous expliquer la technique. Après avoir choisi un casque à votre taille et l’avoir fixé correctement, enfilez et attachez le gilet de flottaison

Départ en kneeboard

Le kneeboard est plus approprié pour les débutants. Vous êtes agenouillé sur la planche et maintenu à l’aide d’un strap. Strappez les fixations autour de vos genoux, puis attendez que l’instructeur vous donne le palonnier, penchez-vous en avant et fléchissez les coudes. Une lumière vous indique le départ, préparez-vous en la guettant.  

Départ en wakeboard

Asseyez-vous sur un banc et posez votre planche au sol. Enfilez ensuite les pieds dans les straps et serrez suffisamment. Pour sortir de l'eau en wakeboard, mettez-vous en position de départ, assis sur le rebord du bassin. Attendez le palonnier, coudes serrés contre le corps, genoux fléchis et pointes de pieds relevées. Mettez tout votre poids sur la jambe arrière et relevez-vous sans tirer sur vos bras. La principale difficulté du wakeboard est de gérer ses équilibres latéraux. Pour cela, il faut rester souple sur ses appuis et garder les bras légèrement fléchis vers le palonnier. Les débutants font souvent l’erreur de tirer le palonnier vers eux, alors qu’en fait il faut le maintenir sous le centre de gravité, au niveau de la taille.

Le wakeboard en parc, ou cable park, permet de pratiquer un sport à sensations sans trop de danger. La pratique se démocratise et convertit de plus en plus d’amateurs. Assister aux compétitions de wakeboard est aussi un vrai régal. Les wakeboarders professionnels rivalisent d’imagination pour réaliser de véritables prouesses acrobatiques, des tricks et airtricks toujours plus spectaculaires ! 

 Crédit Photo Unsplash, Pixabay.

Catégorie : Tags: