Pêcher la castagnole

De l’Atlantique à la Méditerranée, dans les eaux peu profondes proches des côtes, la petite castagnole peuple nos océans, où elle vit en bancs, qui peuvent atteindre plusieurs milliers, voire plusieurs millions de spécimens. Elle envahit les zones rocheuses du littoral pour se réfugier dans les cavités et interstices créés par les reliefs accidentés. 

Connaissez-vous la castagnole ?

La castagnole est un petit poisson commun. Les jeunes castagnoles sont faciles à reconnaître, car elles sont bleu électrique, avant de foncer pour se couvrir de grandes écailles noires une fois adultes. C’est certainement cette couleur intense qui vaut à la castagnole le surnom de « demoiselle bleue ». Couleur qu’elle ne conserve cependant que les 10 premiers jours de son existence. 

À quoi ressemble la castagnole ?

La castagnole, c’est sûrement le poisson que l’on dessine le plus sans le savoir ! Un corps ovale quasiment plat, de grandes écailles, une queue fourchue qui ressemble à celle d’une hirondelle, et une taille moyenne de 12 cm. 

Que mange la castagnole ?

La castagnole est omnivore et mange de tout, du moment que c’est à sa taille : déchets organiques, petits crustacés, micro-organismes… Ceci en fait un petit poisson très gourmand et facile à appâter car tout l’attire : chair de poisson, de coquillage, de crustacé, vers marins, pâte… 

Comment pêcher la castagnole ? 

La castagnole présente peu d’intérêt culinaire car sa chair est pleine d’arêtes et sans saveur. Mais dès la belle saison, elle promet de bons moments en famille ou entre amis avec un équipement des plus basiques. En effet, la castagnole se pêche de façon très classique, avec une canne à coup et un bouchon. Et nul besoin d’être un expert pour ne pas revenir bredouille, il y en aura pour tout le monde !  

Pour pêcher la castagnole, c'est facile : 

Prenez une canne télescopique toute simple, sans brins ni moulinet et avec un fil fin. Équipez-la d’un flotteur de 5 à 10 grammes, d’un hameçon et de quelques plombs, et le tour est joué. La suite est un jeu d’enfant. Il suffit de s’installer le long d’une côte rocheuse ou d’une digue. 

Mais attention, la castagnole est maligne ! Sa spécialité ? Vous chiper votre appât sans mordre à l’hameçon ! Mais c’est aussi cela qui va donner du piment à votre partie de pêche !

La pêche à la castagnole est aussi un bon moyen d’initier petits et grands, avec du matériel pas compliqué, une technique simple, et des prises assurées, pour ne pas trop aiguiser la patience des débutants. Elle est aussi synonyme de printemps et d’été, puisque dès l’automne, elle s’aventure plus en profondeur pour y passer la saison froide. 

Grande castagnole

Il existe une autre espèce de castagnole, qui vit et se pêche en pleine mer. Il s’agit de la grande castagnole. Si elle présente les mêmes caractéristiques que notre petite castagnole, ses mensurations diffèrent. Elle peut mesurer jusqu’à 80 cm et peser jusqu’à 7 kilos. Sur un plan gastronomique, sa chair est très appréciée en filets et à ce titre, la grande castagnole est pêchée au chalut par les professionnels. 

Crédit Photo: Par Albert Kok sur Wikipédia néerlandais — Transféré de nl.wikipedia à Commons., Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2844760, Par The Fisheries and Fisheries Industries of the United States", by George Brown Goode (1887). — http://www.photolib.noaa.gov/historic/nmfs/figb0373.htm, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=446417