Initiation à la Chasse Sous Marine

La chasse sous marine (CSM) ou peche sous marine est une activité qui consiste à capturer des poissons à l’aide d’une arbalète chasse sous marine aussi appelée « fusil harpon ».

Ce sport s’est développé à partir des années 1920 par l’intermédiaire de plongeurs français et italiens qui chassaient en mer méditerranée. Contraints de plonger avec des moyens précaires de construction artisanale, cette activité apportera de nombreuses évolutions en termes de matériel de chasse sous marine, allant des masques aux tubas en passant par les palmes.

La pratique de cette activité se fait en apnée, puisque tout matériel apporteur d’oxygène est interdit pour la chasse sous marine.

Techniques utilisées

Plusieurs techniques sont couramment employées par les chasseurs sous marin :
technique coulee peche sous marine
 

La coulée

Technique d’approche la plus naturelle et la plus instinctive : il s’agit de descendre directement sur le poisson par le haut. Cette technique se pratique principalement dans des eaux claires et profondes, où le poisson peut se repérer de loin.

 
agachon chasse sous marine
 

L’affût (ou agachon)

Technique qui consiste à attirer le poisson vers le pêcheur. Le but est d’attiser la curiosité du poisson afin de finaliser la capture au plus proche, la discrétion représente donc un élément fondamental dans ce type de chasse sous marine. L’agachon se pratique dans toutes les profondeurs, les poissons les plus réceptifs : loup (Bar), daurade, denti, seriole, etc...

 
chasse a trou
 

La chasse à trou

Technique utilisée pour débusquer des poissons dans les cavités marines (trous, failles, roches, grottes…). La discrétion est moins de mise que pour la chasse à l’affût, sauf au moment où l’on se présente devant le repère. Le meilleur moyen d’être efficace est d’aborder le trou par le côté ou par le haut, mais jamais de face. De nombreuses espèces peuvent être chassées grâce à cette technique :  sar, mostelle, daurade, congre en passant par le Merou (dans les pays où sa chasse est autorisée).

 
chasse indienne
 

L'Indienne

Cette technique consiste utiliser le relief naturel pour surprendre le poisson au dernier moment. Ce type de chasse demande des réflexes, puisque le temps de réaction du poisson est plus faible que celui de l’homme. Il est donc important d’anticiper, être toujours prêt à tirer, en ayant l’arbalète pointée dans le sens du regard.

Matériel

Afin de prendre un maximum de plaisir en toute sécurité lors de sorties en mer, il est essentiel de posséder un équipement de chasse sous marine de qualité comportant :

Le masque : pour une étanchéité optimale, choisissez un masque de chasse qui marie parfaitement les formes de votre visage. Afin de connaitre le masque qui vous convient, collez le masque contre votre visage sans attacher la sangle puis aspirer par le nez. Si le masque de plongée reste plaqué sur votre visage, le test est réussi.

Le tuba : tout comme pour le masque, il faut privilégier le confort et la simplicité.

Les palmes : selon votre niveau d’expérience, orientez-vous vers des palmes de chasse sous marine en plastique (débutants) ou des palmes en carbone (confirmés). Privilégiez des voilures souples si vous débutez dans la chasse sous marine à faible profondeur. Dirigez-vous vers des palmes plus rigides au fur et à mesure que vos profondeurs d’évolutions augmentent. En ce qui concerne les chaussons, le confort est le mot d’ordre puisque les palmes seront à vos pieds pendant plusieurs heures.

La combinaison : Privilégiez une combinaison intérieure refendue (pour une meilleure isolation) et doublée tissu (jersey à l'extérieur pour plus de résistance à l'abrasion). L'habillage d'une combinaison dite refendue nécessite de l'eau savonneuse car à sec cela est impossible. Il existe différentes épaisseurs, mais les plus courantes sont 3mm (Eté), 5mm (Printemps, Eté et Automne) et 7mm (Hiver).

Le Lestage : plusieurs critères rentrent en ligne de compte pour le choix de votre lestage, à savoir votre poids, la profondeur d’évolution et l'épaisseur de votre combinaison. En règle générale, il faut avoir un dixième de son poids en plomb, pour une combinaison de 5mm. Si ce chasseur évolue profond (+ de 12 mètres), il retirera 1 à 3 kg. Si il évolue dans moins de 7 mètres, il ajoutera 1 à 3 kg.

L’accroche-poisson : l’accroche-poisson le plus utilisé est composé d’un stylet en inox de 6,5mm et d’un fil nylon, sa longueur (entre 20 et 25 cm).

Le couteau : le couteau de chasse sous-marine a  trois fonctions principales : la sécurité, achever et vider le poisson. Pour la sécurité du chasseur, nous recommandons de le porter toujours au même un endroit en cas de besoin réflexe.

L’arbalète chasse sous marine ou « fusil harpon » : le type de fusil de chasse à privilégier évoluera selon le type de chasse sous-marine que vous effectuez :

- A la coulée : équipez-vous d’une arbalète longue, dotée de sandows puissants, afin de tirer de loin (tube de 100cm, flèche de 140cm en 6,5mm de diamètre).

- A l’agachon : la taille du fusil de chasse diffèrera selon la visibilité. Vous pourrez utiliser un fusil harpon long (120cm avec double ou triples sandows) si la visibilité est bonne ou un fusil court (75cm simple sandow) en cas de mauvaise visibilité, pour un tir réflexe au dernier moment.

- A l’indienne : choisissez un fusil intermédiaire, de 90cm.

- Chasse à trou : l’arbalète sous marine doit être facilement maniable. Optez pour une arbalète chasse sous-marine courte (50-70cm), avec une flèche de 6,5 à 7mm et un trident.

La bouée ou la planche : la bouée est l’accessoire de sécurité indispensable et obligatoire. Il permet à la fois de signaler votre présence à la surface pour les autres chasseurs et les bateaux. Elle est utile pour transporter du matériel supplémentaire ou de rechange. La bouée de chasse sous-marine, souvent gonflable, est équipée d’anneaux servant à accrocher du matériel, accroche-poissons, second fusil, boîte étanche pour les clefs de voiture, etc...

La lampe de plongée : il existe une multitude de lampes étanche, que l’on regroupe en trois catégories : les lampes étanche à LED qui fournissent une lumière plus ou moins selon le nombre de LED, les phares de plongée qui sont de bonnes qualités, qui ont une grande autonomie et qui fournissent une puissance plus importante que les lampes à LED. Enfin, on trouve les phares Hid qui représentent le haut de gamme en matière de lampe plongée : malgré une fragilité constatée, il délivre une plus grande puissance encore et une autonomie supérieure à celle des phares halogènes.

Réglementation

La chasse sous marine peut se pratiquer toute l’année. Toutefois, il est primordial de respecter un certain nombre de règles de sécurité de base afin de prendre un maximum de plaisir lors de vos sorties de chasse sous-marine, parmi lesquelles :

I. La première des règles est de pratiquer cette activité toujours accompagné. Ne jamais effectuer de chasse sous marine seul.

II. Votre équipement de chasse sous-marine doit obligatoirement comprendre une bouée : toujours utiliser une bouée afin de marquer sa position, d’une part pour les bateaux environnants ainsi que pour les autres chasseurs sous-marins.

N’hésitez pas à demander conseil auprès de notre équipe de passionnés afin de vous procurer le matériel le plus adapté à vos besoins et à vos attentes.