Comment choisir la matière de mon kayak ?

Le nombre de personnes s'essayant à la pratique du kayak ne cesse de progresser : en effet, ces personnes ont certainement par le passé loué un kayak ou accompagné un ami, et finalement ont décidé de passer le cap de l’achat. La question qui vient ensuite est de savoir Comment choisir le bon kayak?.

Il existe plusieurs facteurs à prendre en considération lorsque l’on choisit un kayak :

  • Quelle utilisation aurai-je de mon kayak ?
  • Sur quel type de surface vais-je évoluer (mer, rivière, lac) ?
  • Quel est mon niveau dans la discipline ?
  • De quelle matière doit-se composer mon kayak ?

Nous allons dans cet article nous pencher sur cette dernière question, à savoir la matière de fabrication de l’embarcation, puisque ce facteur va influer sur les autres à prendre en considération (type d’activité, surface, niveau).

Kayak-shema

Quel type de kayak choisir pour un débutant?

Les débutants veulent acheter le kayak de la meilleure qualité qui soit dès le début. D’autres veulent simplement découvrir la discipline et évoluer, s’améliorer au fur et à mesure. Cette seconde approche parait la meilleure dans la mesure où la plupart des débutants finiront un jour par posséder d’autres types de kayaks. C’est pour cette raison qu’il est préférable pour un non-initié de démarrer par un kayak en plastique.

L’idée générale du débat « kayak plastique ou composite » se résume par ce qui suit : les kayaks en plastique sont plus durables, moins onéreux, et plus lourds que les kayaks composites. La fibre de verre, la kevlar, la fibre de carbone, ainsi que les kayaks en bois sont plus légers, plus rapides, mais plus fragiles également que leurs équivalents plastiques. Ainsi, à moins que vous ayez une expérience confirmée en kayak et que vous savez exactement quel type d'embarcation vous voulez acquérir, il est préférable de s’orienter vers un kayak plastique dans un premier temps.

Nous traitons de ce sujet beaucoup plus en profondeur dans notre article : Comment choisir le bon kayak?

Qu'est ce qu'un kayak en polyethylène

La marque la plus connue de kayak rigide en polyéthylène est RTM kayak qui fabrique ses kayaks par le principe de rotomoulage. Polyéthylène linéaire couche unique : il représente le meilleur choix pour du kayak de loisir occasionnel ou du kayak rivière ainsi que pour les personnes désirant effectuer un achat kayak résistant à un prix raisonnable. Le polyéthylène est par essence le matériau le plus flexible et en conséquence le plus résistant aux impacts. Cependant, c’est aussi le matériau le plus mou, ce qui implique qu’il se déforme facilement lorsque le kayak est mal stocké, qu’il se contracte lorsqu’on pagaye (réduisant l’efficacité sur l’eau), et qu’il s’égratigne facilement et profondément augmentant ainsi la traîne (perte de vitesse sur l’eau). Un kayak en polyéthylène est composé d’une couche de plastique qui ne sacrifie pas la durabilité pour le poids. Voici une liste des avantages que ce matériau procure :

  • Excellente durabilité
  • Excellentes finitions permettant aux couleurs de briller
  • Résistance aux impacts
  • Haute résistance à l’abrasion

Polyéthylène 3 couches : ce process se retrouve sur beaucoup de kayaks et ce depuis plusieurs années déjà. Cette technologie permet de produire un kayak plus rigide contre un kayak à couche unique et d’éviter un ajout de mousse. Voici le processus : un isolant en mousse est serré entre deux couches de polyéthylène (plastique) fournissant une flottaison intégrée ainsi qu’une protection thermique. Le polyéthylène à trois couches apporte une rigidité exceptionnelle tout en utilisant moins de matériel, contribuant ainsi à allègement du bateau. Les points forts de cette technologie sont donc :

  • Solidité et durabilité
  • Excellentes finitions permettant une brillance de l’embarcation
  • Plus léger, plus rigide qu’un kayak en polyéthylène à couche linéaire
  • La mousse intérieure fournit une flottaison intégrée et génère une meilleure isolation thermique

Qu'est ce qu'un kayak thermoformé?

Kayak thermoformé : tout nouveau process utilisant une feuille plastique composée de différents matériaux que l’on chauffe afin de former un kayak à l’aide d’un moule. C'est notamment la technique utilisé par l'ancienne marque Bic Sport kayak ou Pelican kayak.Ces kayaks paraissent aussi lustrés qu’un kayak en fibre de verre et sont plus résistants aux égratignures qu’un polyéthylène. En conséquence, ils ont moins de traîne sur l’eau et paraissent aussi performants qu’un kayak de mer en fibre de verre lorsque vous l’utilisez.

Les kayaks thermoformés sont typiquement plus lourds que les kayaks composites mais coûtent globalement moins chers. Ils offrent par ailleurs une excellente alternative puisqu’ils sont plus légers qu’un kayak polyéthylène et plus solide qu’un kayak composite. Toutefois, tous les kayaks thermoformés ne sont pas équivalents parce que les niveaux de qualités peuvent différer d'un kayak à un autre.

Kayak composite : un certain nombre d’entreprises fabriquent des kayaks en matériaux composites : fibre de verre, Kevlar ou carbone. Ces kayaks sont fabriqués à l’aide de couches de tissu installées à la main, enrobées dans un moule et ensuite ajoutées à de la résine afin de créer une coque rigide et résistante, utilisant un certain nombre de process comprenant des couches manuelles, plastiques sous-vide et de couches infusées.

Les kayaks en fibre de verre sont résistants et sont en moyenne 20% plus légers que les kayaks en polyéthylène. Ils ne résistent pas aussi bien aux impacts qu’un kayak en polyéthylène, mais sont assez solides pour supporter un certain nombre d’excès. Les kayaks en fibre de verre sont habituellement recouverts d’une couche de gelcoat les rendant plus résistants aux égratignures qu’un polyéthylène.

Les kayaks mer en Kevlar sont en moyenne 30% plus légers que les kayaks en polyéthylène. Ils possèdent les mêmes propriétés qu’un fibre de verre, exceptés le fait qu’ils sont plus légers et coûtent plus chers.

Les matériaux composites comme la fibre de verre, le Kevlar ou le carbone sont utilisés pour produire des kayaks plus rigides, performants, légers et visuellement attractifs. Puisqu’ils sont plus légers et rapides, les kayaks composites sont habituellement utilisés par des compétiteurs et pagayeurs de loisir. Les pêcheurs, quant à eux, traînant leur kayak peche à travers les plages et les rochers, n’utilisent pas pour la plupart de kayak mer en matériau composite.

Afin de clarifier les avantages et les inconvénients des différents types de kayaks, voici, ci-dessous, un tableau récapitulatif des matériaux vu précédemment :

Et la kayak en bois?

Kayak en bois : ce type de kayak est souvent le choix des constructeurs « Do-It-Yourself ». Les kayaks en bois peuvent être solides et légers, facilement personnalisables et relativement simples à réparer. La technique du « cousu-collé » est plus facile pour les débutants, mais tend à limiter la forme de la coque à un bouchain vif ou à une conception à plusieurs bouchains. La plupart des kayaks en bois sont recouverts d’une couche de fibre de verre et d’une résine (époxyde) afin de protéger la boiserie. Construire votre propre embarcation de bois vous permettra d’obtenir un kayak digne d’un bateau en fibre de verre ou en kevlar, le tout au prix d’un polyéthylène, voire moins.

Pourquoi acheter un kayak gonflable?

Kayak gonflable : vous n’avez pas beaucoup de place pour stocker votre kayak rigide ? Vous voulez le transporter dans un avion ? Le kayak gonflable est celui qu’il vous faut. Les prix pour ces kayaks peuvent aller du simple au double, mais en règle générale, vous obtenez ce pour quoi vous payez.

Notre article Quel kayak gonflable acheter? vous détaillera tous les éléments à connaitre pour le choix d'un kayka gonflable

En conclusion, quel est la matière idéale pour mon kayak ? Eh bien, ça dépend.