COVID-19 : Point situation Expéditions et Livraisons * En savoir plus *

Comment choisir son Radeau de Survie

Radeau de Survie

Si vous aimez voyager au large dans votre bateau, profiter de la brise, des sons et des embruns de la mer, seul ou accompagné, vous devez être préparé et équipé pour passer un bon moment bien sûr, mais aussi pour  pouvoir évacuer en toute sécurité au cas où le bateau ne serait plus sûr. C’est ici où un radeau de survie dévient indispensable et vous aidera à patienter en toute sécurité jusqu’à l’arrivée des secours.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, tout d’abord il faut savoir ce qu’est un radeau de survie. Un radeau de survie, radeau de sauvetage ou bib, est une embarcation de secours qui permet aux personnes à bord d’un bateau, de plaisance ou professionnel, de survivre en attendant les secours en cas de naufrage ou de situation qui nécessite l’évacuation du bateau. Cette embarcation doit offrir un refuge sûr aux personnes naufragées.

En France, la division 240 fait référence aux conditions et matériel de sécurité considérés comme nécessaires pour la navigation de plaisance des embarcations de moins de 24 m. Si le navire navigue au-delà de 60 milles d’un abri, selon l’article 240-2.06 du Décret n° 84-810, il est obligatoire d’avoir à bord une installation pour une radio VHF fixe, ainsi qu’un ou plusieurs radeaux de survie, le matériel permettant de tracer une route, livres des feux à jour, journal de bord, dispositif pour les prévisions météorologiques, un harnais dans les navires non voiliers et un harnais pour personne à bord des voiliers et une trousse de secours entre autres.

Depuis le 1er mai 2015, à savoir que pour une navigation comprise entre 6 milles et jusqu'à 60 000 milles (semi-hauturière), un radeau côtier sera exigé et dès 60 000 milles d'un abri, le radeau de survie hauturier est obligatoire

Comment choisir son Radeau de Sauvetage ?

Choisir le radeau ou radeaux de sauvetage idéal pour vous, dépendra de la taille de votre bateau et du nombre de personnes à bord, de votre type de navigation mais aussi de votre budget

Choisir son radeau en fonction du nombre de personnes à bord

Le radeau de survie peut être rigide ou gonflable, ce deuxième, avec faible encombrement et gonflage automatique si besoin est  stocké dans un conteneur.

Les radeaux de survie, connus aussi comme BIB, sont disponibles en différentes tailles, principalement conçus pour un usage pour 4 à 12 personnes. Attention néanmoins à bien vérifier le nombre de personnes autorisées sur le radeau à acheter, afin d’éviter une surcharge, si vous naviguez avec 6 personnes évitez les radeaux à 4 personnes ;) .

Choisir son radeau en fonction du type de navigation

Tout d’abord, il faut avoir à l’esprit la catégorie de conception de votre embarcation. Les bateaux de plaisance entre 2.50 m et 24 m doivent comporter la mention « CE », qui atteste de la conformité de l’embarcation aux exigences de sécurité définies par décret. Selon leur capacité à affronter des conditions déterminées par une hauteur de vague et la vitesse de vent, ils sont classés en 4 catégories :

  •        - A : pour des vents qui dépassent la force 8 sur l’échelle de Beaufort et des vagues qui peuvent dépasser les 4 mètres d’hauteur
  •        - B : pour des vents qui peuvent aller jusqu’à la force 8 et des vagues qui peuvent attendre jusqu’à 4 mètres d’hauteur
  •        - C : pour des vents qui peuvent aller jusqu’à la force 6 et vagues qui atteignent jusqu’à 2 mètres d'hauteur
  •        - D : pour des vents qui peuvent aller jusqu’à la force 4 et vagues qui atteignent jusqu’à 0.30 mètres de hauteur et occasionnellement jusqu’à 0.50 mètres.

Choisir le radeau de survie, dépend principalement du type de navigation et d’embarcation. Pour les navires de pêche et commerce il faudra se tourner vers les radeaux de Classe V-Pro, pour les radeaux destinés aux bateaux à passagers ceux qui sont régis par la SOLAS B  et pour les bateaux de plaisance et voiliers  de façon général nous faisons la distinction entre deux groupes: le Type I et Type II, régis par la norme ISO 9650. Ces deux dernières sont ceux qui vont nous intéresser dans cet article.

Plusieurs zones de navigation sont définies en France, celles-ci sont déterminées en fonction de la distance à un abri. Un abri, c’est un endroit de la côte où tout engin, embarcation ou navire et son équipage peuvent se mettre en sécurité en mouillant, atterrissant ou accostant et en repartir sans assistance.

  •        - Basique : jusqu’à 2 milles d’un abri
  •        - Côtier : jusqu’à 6 milles d’un abri
  •        - Semi-hauturier : entre 6 et 60 milles d’un abri
  •        - Hauturier : au-delà de 60 milles d’un abri

Les radeaux de survie gonflables pour les bateaux de plaisance et voilières sont classés en deux types :

  • - Type I = Navigation hauturière (norme ISO 9650-1)

Pour les navires qui naviguent au-delà de 60 miles d’un abri.

Ils sont divisés en deux groupes ; le groupe A qui peuvent être utilisés sur une plage de température entre 15ºC et 65ºC, et le groupe B, donc la température de déploiement peut s’effectuer entre 0ºC et 65ºC

Pour les navires qui naviguent près de la côte, entre 6 et 60 milles d’un abri

Choisir son radeau de sauvetage en fonction de son budget

Plusieurs marques dans le secteur fabriquent des radeaux de survie, entre lesquelles nous pouvons nommer 4Water, Seasafe et Plastimo.

             

La différence de prix entre deux radeaux de survie conçus pour le même type de navigation et personnes peut varier d’une marque à une autre et en fonction de l’équipement et de sa construction.

Les radeaux de sauvetage peuvent avoir la mention inférieure ou supérieure à 24 heures. Ceci fait référence aux équipements et articles à bord qui sont considérés nécessaires pour survivre en attendant l’arrivée des secours. Près des côtes on peut par exemple prévoir que les secours arriveront plus rapidement qu’en haute mer, on aura donc besoin de moins de produits, on pourra donc opter pour un radeau dit moins de 24h sans équipement additionnel.

Maintenance et Stockage

Les radeaux de survie peuvent être conditionnés en container ou en sac. Le premier protègera plus votre radeau, parfait si votre bateau reste à l’extérieur. Le deuxième est à privilégier si vous cherchez la légèreté mais aussi si vous stockez votre bateau dans un endroit fermé à l’abri des éléments.

Il est important de faire réviser votre radeau tous les trois ans et de vérifier que tout est à bord et en bon état avant de prendre la mer. Moins d’inquiétudes, plus d’amusement.

Armement

Les radeaux de survie pour les navires de plaisance exigés par la division 240 doivent répondre aux conditions d’approbation et contrôle de la division 333, articles 2.02, 2.03 et 2.04.

L’armement des radeaux de type I et II, sont détailles par la suite :

Article 333-2.08[i]
(modifié par arrêté du 23/09/13)
Armement des radeaux de survie gonflables de type I et de type II

1. Armement d'un radeau de survie de type I :

Accessoires et équipements

                                                                                 

Pochette
type 1
> 24 h
(nombre)                

Pochette
type 2
< 24 h
(nombre)             

Dans
le radeau

                            

Dans le radeau ou dans le sac externe
                  

Accessoires

Ancre flottante et son orin de 30 m minimum

1

1

x

 

Bouée anneau de secours ou touline attachée à une ligne flottante d'au moins 30 m (autre extrémité fixée au radeau)

1

1

x

 

Couteau de sécurité possédant une flottabilité suffisante

1

1

x

 

Équipements

Écope portative flottante

1

1

x

 

Éponge

2

2

x

 

Paire de pagaies flottantes avec poignées

1

1

x

 

Trousse de premier secours comprenant au moins 2 tubes de crème solaire

1

0

 

x

Sifflet

1

1

x

 

Torche étanche (autonomie 6 h) avec rechange

2

1

x

 

Miroir de signalisation

1

1

x

 

Comprimés contre le mal de mer (par personne)

6

6

 

x

Sac à vomissement avec système de fermeture (par personne)

1

1

 

x

Feux à main conformes à SOLAS

6

3

3 min

x

Fusée parachute conformes à SOLAS

2

2

1 min

x

Couverture de protection thermique conforme à SOLAS

2

0

 

x

Trousse de réparation

1

1

x

 

Pompe à air ou soufflet muni(e) d'un tuyau de raccordement doté d'un système de verrouillage sur les orifices ou tubes de gonflement des éléments gonflables du radeau

1

1

x

 

Eau potable (par personne)

1,5 L

0

0,5L

x1L

Nourriture (par personne)

10 000 kJ

0

 

x

1 L'eau douce peut être obtenue par un système de dessalinisation

2. Armement d'un radeau de survie de type II:

Accessoires et équipement
                                                                                                                                  

Dans le radeau (nombre)
                                                                  

Accessoires

Ancre flottante et son orin de 40 m minimum

1

Bouée anneau de secours ou touline attachée à une ligne flottante d'au 30 m (autre extrémité fixée au radeau)

1

Couteau de sécurité possédant une flottabilité suffisante

1

Equipements

Écope portative flottante

1

Éponge

2

Paire de pagaies flottantes avec poignées (ou avirons démontables s'il y a des points d'appui sur le radeau)

1

Sifflet

1

Torche étanche (autonomie 6 h) avec rechange

1

Miroir de signalisation

1

Comprimés contre le mal de mer (par personne)

6

Sac à vomissement avec système de fermeture (par personne)

1

Feux à main conformes à SOLAS

3

Fusée parachute conformes à SOLAS

2

Trousse de réparation

1

Pompe à air ou soufflet muni(e) d'un tuyau de raccordement doté d'un système de verrouillage sur les orifices ou tubes de gonflement des éléments gonflables du radeau

1



[i] Source : site du ministère de la transition écologique : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/ et