Comment choisir son SUP Foil ?

Autrefois destiné à un cercle très fermé de pratiquants, la pratique du foil se popularise notamment grâce à du matériel moins cher et adapté aux débutants. D'ailleurs, cher débutant, saches qu'avant de planer au-dessus de l’eau en paddle (comme en windsurf ou en kite), la pratique du foil en est technique et il faut un certain temps d’apprentissage avant de maîtriser et d'être à l'aise.

SUP Foil qu'est ce que c'est ?

Le foil initialement était un accessoire utilisé en kite surf ou en windsurf. Il s'agit d'un assemblage d'ailes sous la planche. Ok, mais comment ça marche direz vous...

explication sup foil

L'objectif du foil est de réduire le frottement de la planche sur l'eau. Cette réduction du frottement permettra d'atteindre facilement de plus grandes vitesses, c'est à dire que la glisse sera ultra optimisée. La vitesse générée sur le floil permet un appui sur les ailes ce qui va soulever la planche.

Vous l'aurez compris tout se passe sous l'eau.

Chose importante, il faut différencier le SUP Foil du Wing Foil.

Comment débuter en SUP Foil ?

Le SUP Foil se pratique avec un matériel adapté. Nous détaillerons un peu plus loin dans cet article ce matériel.

Le SUP Foil permet de connaître des sensations de glisse uniques et cela en toutes conditions. Cette pratique vous permettra de travailler votre polyvalence et même de prendre beaucoup de plaisir de dans petites vagues (même celles de 50 cm).

Quelles vagues pour le SUP Foil ?

La vague idéale pour débuter en SUP Foil va tout d'abord dépendre de votre gabarit. D'une manière générale, un débutant devra se diriger vers des vagues petites en plutôt lentes et surtout avec peu de monde autour.
Pour les gabarits de moins de 70 kg, des vagues de moins de 60 cm seront adaptées à l'apprentissage. Pour les gabarits de plus de 80 kg, il faudra des vgues un peu plus portantes, donc de 50 à 80 cm.

Comment porter son SUP Foil jusqu'à l'eau ?

Tout d'abord, il faudra préparer son matériel hors de l'eau. Fixer le foil sur la planche, portez la planche sous le bras comme un vrai surfer avec le foil vers l'extérieur et empoignez la pagaie. Arrivé dans l'eau, posez la planche sur l'eau à l'envers et avancez dans l'eau jusqu'à avaoir de l'eau au niveau de la poitrine. Il faudra basculer la planche quand il n'y aura plus de risque de choc avec le fond.

Quel est le matériel de sécurité du SUP Foil ?

Premier lieu, le gilet d'impact ne doit pas être un option ! Vous ferez le « kéké » une autre fois.
En cas de mauvaises chutes, on vous serez bien contents d'être équipé de :

  • un leash
  • un casque
  • des chaussons
  • un gilet impact veste

Ensuite, n'oubliez jamais de pratiquer loin d'autres personnes. Pourquoi ? On a expliqué tout à l'heure que le foil permet une réduction des frottements et donc une meilleure glisse. En cas de chute, votre paddle pourra filer tout droit à pleine vitesse directement sur quelqu'un. La planche (qui peut être gonflable) peut blesser l'autre personne mais surtout le foil submergé causera de graves dégâts. Et puis, entre nous, pour débuter, on est toujours mieux à l’abri des regards inquisiteurs...

Comment ramer et avancer en SUP Foil ?

La technique de pagayage n'est pas différente que l'on soit en paddle ou en SUP Foil. Il faudra commencer à ramer en accélérant la cadence jusqu'à ressentir le décollage de la planche. La différence va être la position du corps et surtout celle des pieds. En paddle on dispose nos pieds dans le sens de la largeur de la planche. En SUP, on dispose nos pieds dans le sens de la longueur, comme en surf (ou en skate).

La planche à décoller ? Parfait, vous ressentez le plaisir et vous souhaitez que celui ci soit infini... Alors, on va aider la nature a faire son œuvre. Pour cela, la position des pieds en mode surfeur va vous permettre de « pomper ». Il s'agit alors de réaliser de petits mouvements d'appui avec le pied avant pour faire réaliser à la planche de petites vagues. Cela va permettre aux ailes immergées de s'appuyer sur l'eau est de faire monter l'ensemble.

Le pied arrière, lui , servira à stabiliser l'ensemble et à rester en contact avec la direction de la planche (gauche ou droite).

Pour appréhender correctement la début de votre découverte du SUP Foil, il va vous falloir viser la bonne vague. Éternelle question qu'est celle ci... La réponse est simple, elle n'existe pas. Par contre, on va vous conseiller de privilégier des conditions météorologiques annonçant des vagues de 1 mètres avec une intervalle d'environ 10 secondes. C'est dans ces conditions que la houle sera votre meilleur allié.

Comment choisir son matériel de SUP Foil ?

Il y aura 3 éléments à choisir pour le SUP Foil:

  • La planche de SUP Foil
  • Le Foil
  • La pagaie de SUP Foil

Quelle planche pour le SUP Foil ?

planche sup foil

La stabilité longitudinale, déterminée par la longueur et la répartition du volume, doivent guider votre choix. Une planche stable aide à garder le foil à plat lorsque vous prendrez de la vitesse.

Le SUP Foil requiert d’avoir une planche stable adapté à votre gabarit et à votre niveau. La longueur de la planche permet de partir plus facilement sur les vagues grâce à l'inertie. Vous décollerez alors plus rapidement mais la maniabilité et la portance du foil seront impactés.
La largeur et l’épaisseur du flotteur de SUP Foil, si elles sont importantes, offrent une meilleure stabilité pour favoriser le décollage mais réduisent la portance du foil.
Enfin, le poids de la planche influe sur la capacité de portance du foil. Pour palier à cela, certains constructeurs ingénieux ont développer des flotteurs de SUP foil gonflable. Le résultat et les sensations sont vraiment réussis. Ces planches de SUP foil gonflable sont recommandées pour les débutants et les voyageurs, u bien encore pour tous ceux qui n'ont pas d'espace de rangement disponible pour ce matériel.

Comment choisir un Foil pour le SUP Foil?

L’hydrofoil utilisé pour le SUP Foil est composé d’un mât, d’un fuselage, d’un stabilisateur (aile arrière) et d’une aile avant. C'est l'aile avant qui assure la portance et donc permet de s 'élever.

elements sup foil

Foil carbone ou Foil alu ?

Passons l'écart de prix très important entre un foil alu et un foil carbone, la différence ne sera perceptible qu'à partir d'un certain niveau. Par conséquent, les débutants devraient privilégier l'utilisation d'un foil alu. De plus un foil en carbone est plus léger et flotte (du fait d'un noyau en mousse). Le foil en alu aura tendance à couler. En cas de chute, le foil en alu sera freiner la planche alors que le foil en carbone mettra votre planche en position latérale pour faire de belle tranches avec les membres qui se trouveront dans sa trajectoire...

Le fuselage du foil

Cette élément permet de relier l'aile avant à l'aile de stabilisation. Simplement, dites vous que plus le fuselage est court, plus l'ensemble sera manœuvrable sur l'eau. Plus long, le fuselage offrira plus de stabilité. Faites donc un chois intermédiaire dans la moyenne haute pour commencer.

Le mat du foil

Plus le mat sera long, plus la planche sera amener à monter mais au détriment de votre capacité à maintenir la position. Un mat long permettra une plus grande amplitude pour le pompage. Pour débuter, optez pour un mât court jusqu'à 70 cm, pas plus long.

L'aile avant du foil

La portance du foil varie selon la taille de l’aile avant, son épaisseur et sa forme de profil. Plus la surface d’une aile est grande avec de l’épaisseur et plus elle génère de portance. On n'a jamais rien sans rien. En effet, le choix d'une meilleure portance se fera au détriment de la vitesse. Plus le volume de l'aile est important, plus le frottement dans l'eau sera important et plus l'ensemble sera freiné. Vous perdrez donc en vitesse et en accélération.

L'aile arrière du foil (stabilisateur)

C'est le même principe de réflexion. Plus la surface du stabilisateur sera importante plus le comportement de la planche sera facile et confortable. Là aussi, cela se fera au détriment de la vitesse et du dynamisme du SUP foil. Une grande aile arrière annihilera l'effet de tangage pour une meilleure stabilité mais réduira la manœuvrabilité.

Quelle pagaie choisir pour le SUP Foil ?

sup foil

Il est plutôt déconseillé de choisir une pagaie paddle en aluminium pour la pratique du SUP foil. En effet, il vous faudra du répondant en période d'accélération et les manches en aluminium ne répondront pas suffisamment à votre besoin sur l'instant.

A défaut de la pagaie en carbone et dans un soucis d'économie, la pagaie avec un manche en fibre de verre subira mieux les efforts que l'aluminium et sera aussi plus répondante.

Réglez la pagaie paddle 5 à 10 cm plus longue que le réglage habituel pour compenser l'élévation. Nous vous invotons à lire notre article sur l'utilisation de la pagaie de stand up paddle.

Vous savez tout et vous trépigniez d'impatience... Allez, jeter vous à l'eau et commencer à choisir votre matériel de paddle foil. Et n'oubliez pas que vous pourrez aussi agrémenter votre matériel avec une aile gonflable pour le pratique du Wingfoil.

wing foil