Tout savoir sur la pratique du wakeskate

Le wakeskate est un sport nautique qui combine les techniques du wakeboard et du skateboard sur l'eau. Le format des planches en bois, en composite ou en fibre de verre est semblable à celui des wakeboards

Dépourvu d’attaches, le wakeskate procure aux riders une sensation de liberté assez grisante. Vous pouvez ainsi réaliser des figures de wakeboard proches de celles réservées jusqu’alors au skateboard. Mais comment pratiquer le wakeskate ? Suivez nos conseils pour choisir son équipement ou aborder un kicker en wakeskate.

Comment faire du wakeskate ?

Comme pour le wakeboard, le wakeskater est tracté par un bateau. Il peut également pratiquer son sport dans un wake park. Il est alors tiré par un téléski nautique bipoulies ou full size à 5 ou 6 poulies. 

Ses pieds ne sont en revanche pas fixés au board. Pour compenser l’absence de chausses, les planches sont dotées de bandes adhérentes ou de mousse pour aider le rider à garder ses pieds sur le board. Certaines ont des grips similaires à ceux des planches de skateboard. 

Le wakeskate est destiné aux riders expérimentés. En effet, l’absence de fixations rend la pratique de ce sport plus difficile : le wakeskater doit savoir maintenir l’équilibre et préserver ses appuis malgré la traction du bateau ou du téléski nautique.

Comment décoller en wakeskate ?

Dans l’eau, posez vos talons à l’entrée du nose et du tail. Lorsque le bateau prend de la vitesse, la planche vient se coller à vos pieds. Levez-vous à cet instant pour un décollage réussi. Après la sortie de l’eau, faites glisser votre pied arrière et collez-le le long du tail. Gardez le pied avant juste à la cassure du nose. L’orientation du pied dépend de votre ressenti et de la figure que vous voulez réaliser. C’est une position agréable pour rider en wakeskate. Elle est valable pour tous les tricks. 

Réaliser un virage en wakeskate

Pour réussir un virage en wakeskate, restez bien en équilibre sur la planche. Si vous vous penchez trop en avant, le board va glisser et partir loin devant. Il ne vous reste plus qu’à nager pour aller le chercher. Au moment de virer, maintenez les jambes fléchies. Appuyez sur les talons sans vous laisser tomber, ni en avant, ni en arrière.  

Les kickers : comment les aborder en wakeskate

Placez votre pied arrière le long du tail. Le pied avant est maintenu à l’entrée du nose. Pour prendre la coupe sur le kicker, procédez comme sur le wakeboard. Restez souple et prenez l’appui sur les talons. Puis remettez-vous à plat un mètre avant d’aborder le kicker. À l’arrivée sur le module, fléchissez les jambes afin de mieux l’absorber. Envolez-vous puis fléchissez de nouveau à l’atterrissage pour faire corps avec le kicker.

Deux conseils pour réussir vos figures sur kickers.

  • Ne vous opposez pas à lui. 

  • Ne tendez pas la jambe lors de l’atterrissage.

Comment choisir son wakeskate ?

Vous cherchez un wakeskate pour vous exercer dans votre wake park favori. Voici les questions à vous poser pour bien le choisir.

Comment définir la taille de la planche ?

La taille de la planche de wakeskate dépend essentiellement de votre poids. Dans tous les cas, il vaut mieux rider sur un board plus grand que plus petit.

  • Entre 40 et 72 kg, adoptez une planche de 99 à 104 cm.

  • Entre 72 et 90 kg, utilisez une planche entre 106 et 109 cm.

  • Pour un poids supérieur à 90 kg, il est conseillé de prendre une planche entre 111 et 117 cm.

Wakeskate contreplaqué

Quel matériau choisir pour sa planche de wakeskate ?

Vous trouverez des wakeskates en bois ou en composite. Les boards en bois sont plus lourds que les autres types de planches. Ils s’enfoncent dans l’eau facilement et favorisent la réalisation de certaines figures. Ils durent en revanche moins longtemps que les planches en composite. Ces dernières procurent plus de sensation au wakeskater. Elles sont en général plus chères également. 

Le revêtement du wakeskate

Le wakeskate est dépourvu de fixation. Il peut être recouvert d’un pad EVA pour améliorer l’adhérence du pied. C’est l’option idéale pour les débutants. Ils ne risquent pas de se blesser au moment des chutes. La planche de wakeskate peut également être dotée de bandes antidérapantes. Elle offre une traction optimale pour réaliser des figures. Elle peut en revanche écorcher les tibias lors des chutes. 

Wakeskate rocker continu

Les chaussures : est-ce nécessaire pour faire du wakeskate ?

La pratique du wakeskate peut se faire soit pieds nus, soit avec des chaussures. Avec l’utilisation d'un pad en EVA on peut faire sans chaussures. En revanche, avec un grip comme sur les skates, il faut des chaussures.

Cependant, il peut arriver de se casser un orteil en le tapant contre le board. Votre planche est munie de bandes antidérapantes ? Utilisez des chaussures de wakeskate. Elles optimisent votre adhérence au board.

Il ne vous reste plus qu’à essayer le wakeskate, un sport nautique réservé aux riders déjà expérimentés.

 Crédit Photo Unsplash.com, Jobe.

Catégorie : Tags: