Comment réussir le stockage de votre paddle cet hiver ?

Bien que le stand up paddle soit un sport qui peut se pratiquer toute l’année, le plus commun est de l’adopter principalement pendant la période estivale. Lorsque l’hiver approche, la plupart d’entre nous qui préférons le ski, la pêche voir d’autres activités hors de l’eau, ou qui simplement sommes frileux, commençons à évoquer la meilleure manière de ranger et stocker le paddle pendant la période hivernale. Pour tous les autres, n’hésitez pas à vérifier le matériel dont vous avez besoin pour pratiquer en toute sécurité pendant l’hiver : une bonne pagaie, un leash, une lampe frontale pour plus de sécurité et des vêtements appropriés aux basses températures comme des gants, combinaisons, bonnet, chaussons.

Dans cet article nous vous donnerons quelques conseils afin que le stockage de votre sup soit réalisé dans les meilleures conditions.

Comment nettoyer un stand up paddle?

Le nettoyage de votre planche est une partie très importante, et pas seulement en précision d’un rangement sur une longue période, mais aussi à chaque fois que vous finissez une session. Le nettoyage peut être divisé en deux étapes :

lavage du paddle : la planche doit être rincée à l’eau claire afin d’éviter que des éléments comme le sable et le sel ─entre autres─, abîment votre stand up paddle pendant sa durée d’inactivité. Il est indispensable de la rincer complétement, particulièrement près de la valve (s’il s’agit d’un paddle gonflable) et le boitier des ailerons, ces zones sont les plus sensibles et ont besoin d’un nettoyage exhaustif et certainement pas superficiel.

séchage du paddle : n’hésitez pas à laisser le temps qu’il faut à votre planche afin qu’elle soit complètement sèche avant de la ranger. Sans quoi elle pourrait moisir. Il faut l’entreposer dans un endroit plat, propre, aéré, mais à l’abri du soleil et de la pluie. Dans le cas d’un stand up paddle gonflable, afin qu’il puisse sécher de façon optimale, il est recommandable de le laisser légèrement gonflé mais pas en totalité afin d’éviter qu’il s’abîme ; également, vous pouvez, une fois que la planche est sèche, ouvrir la valve afin de vérifier qu’elle soit, elle-même, parfaitement sèche. 

Comment stocker un paddle?

Une fois que le paddle rigide ou le stand up paddle gonflable sont intégralement secs, vous pouvez penser au stockage. Dans notre cas, nous allons le ranger pendant les quelques mois de la saison hivernale, ainsi, le mieux est d’éviter de ranger le SUP dans une housse ou un sac. Bien qu’elles soient faites pour protéger la planche pendant le transport, elles pourraient la déformer pendant une longue période de stockage. Egalement, il est préférable que la planche sup soit stockée dans un endroit à plat mais pas par terre et à l’abri du soleil, des forts changements de température et de la pluie. Il est préférable de la stocker plutôt dans votre garage que dans votre jardin :D !

Dans le cas d’une planche paddle gonflable, si vous avez de la place, il est idéal de la stocker légèrement gonflée à environ entre 8 à 10 psi maximum, afin d’éviter que les coutures ne cèdent pas et que les changements de température à l’intérieur n’abîment ou ne déforment la planche.

Pour le stockage plusieurs solutions s’offrent à vous : 

Vous pouvez poser votre sup sur un support mural. Beaucoup des modèles ont des tampons en mousse ou caoutchouc afin de le protéger,

c’est également possible de l’entreposer sur un support avec une fixation au plafond, de cette façon vous pourrez gagner de l’espace,

* pour ceux qui ne veulent pas utiliser des outils, il est possible également d'utiliser un rack autonome. Il s'agit d'un support autoportant que pourra s’accommoder dans un endroit de votre maison ou garage.

Si le temps stockage est court, vous pourrez également entreposer la planche dans le toit de votre voiture. Vérifiez que les sangles ne soient pas trop serrées afin d'éviter des déformations.

 Il est important toutefois de ne pas oublier que :

Lors du stockage de votre stand up paddle sur le support, l’aileron doit être vers l’extérieur. Ceci évitera que l’aileron ne s’abîme.
Le Sup doit être complètement sec et propre au moment du stockage
Dans le cas d’une planche gonflable, étant donné qu’elle ne sera pas totalement gonflée, vous pourrez changer le sens du stockage chaque mois afin d’éviter la déformation de celle-ci.
Si vous n’avez pas assez de place, vous pourrez garder votre paddle gonflable plié dans son sac de transport. Attention à ne pas trop serrer le sup lors du pliage ;)
Si vous voulez plus de précisions pour savoir comment plier votre paddle, nous vous invitons à regarder notre vidéo : Comment dégonfler et plier son paddle gonflable.

Accessoires

Pour finir, nous voulons porter à votre attention que si ces étapes doivent être suivies pour votre paddle (gonflable ou rigide), il est important de faire du même avec les accessoires, comme la pagaie, le leash, le gilet, le sac étanche. Et ceci, à chaque fois que vous finissez de les utiliser.

Dans le cas de la pagaie, il est important de bien la rincer et de la laisser sécher, surtout au niveau des jonctions si elle est en plusieurs parties afin d’éviter que les vis rouillent ou que ces parties s’abîment et perdent leur couleur. C’est d’autant plus vrai si vous évoluez en milieux marins et donc que votre planche est soumise au contact de l’eau salée.