Bien débuter la pêche au coup

La pêche au coup est une des techniques les plus simples pour un débutant pêcheur. En effet, cette pêche est praticable tout au long de l’année et permet de découvrir rapidement le plaisir inexplicable d’attraper un poisson. La pêche au coup offre la possibilité d’acquérir des bases techniques et des logiques d’approches, facilement et simplement. Enfin, avec un peu d’expérience, vous découvrirez une multitude de pratiques utiles grâce à cette pêche. 

 

Découvrez ci-dessous le concept de la pêche au coup pour bien débuter, ainsi que les périodes propices à cette pêche et le matériel nécessaire

C'est quoi la pêche au coup ?

Tout simplement, la pêche au coup est une technique qui consiste à présenter un appât sur un hameçon, à différentes hauteurs d’eau, au niveau d’une surface appâtée et restreinte. Cette surface est limitée par la longueur et la portée de la canne utilisée. Le plomb ne repose donc pas sur le fond de la mer et sert seulement à équilibrer le flotteur, qui permet de repérer facilement une touche. Une dérive de la pêche au coup très efficace, typiquement locale du sud appelée “bouchon marseillais” a pour but de laisser dériver un bouchon de liège armé d’hameçons. 

 

La pêche au coup est généralement orientée vers la recherche de poissons de couleur blanche, appartenant à la famille des cyprinidés. La plupart du temps, ce sont des gardons, des carpes ou encore des goujons qui sont pêchés. On pratique cette pêche la plupart du temps dans des eaux dites calmes, comme une rivière à courant lent, un fleuve, un canal ou encore un étang. Il est pourtant possible de pratiquer la pêche au coup dans des eaux plus vives et plus fraîches pour des espèces spéciales. 

 

Comment bien débuter la pêche au coup ?

Pour bien commencer la pêche au coup, il est nécessaire de savoir que les premières touches arrivent plus ou moins vite. En effet, il faut attendre que les saveurs de l’amorce mise en place se diffusent dans l’eau et que les poissons arrivent. La touche d’un poisson peut se caractériser de différentes manières : 

  • Le flotteur tressaute et s’enfonce dans l’eau, le poisson est directement en train de manger votre appât. 

  • Des petits à-coups se font ressentir au niveau du flotteur, dans ce cas il est préférable d’attendre un petit peu avant de ramener la prise.

  • Le flotteur coule directement, alors le poisson a mangé l’esche, c’est l’heure de mouliner. 

  • Vous pouvez remarquer que le flotteur se déplace latéralement sur plusieurs centimètres, c’est un signe que le poisson se déplace légèrement avec l’esche dans sa bouche. 

  • Enfin, le flotteur est à plat sur l’eau, alors cela signifie que le poisson remonte vers la surface avec l’esche dans sa bouche. 

Quand peut-on pêcher au coup ?

La pêche au coup peut se pratiquer tout au long de l’année, mais les espèces de poissons varient en fonction des mois. En effet, vous ne pêcherez pas la même espèce au mois de janvier et au mois de juin. Nous vous avons listé ci-dessous les différents poissons à attraper en fonction des saisons. 

  • Hiver : Le gardon, l’ablette.

  • Printemps : La vandoise, la tanche et la brème

  • Été : Le gardon, la carpe, le barbeau

  • Automne : Le goujon, le hotu et le gardon



Quel matériel pour la pêche au coup ?

Pour débuter la pêche au coup, il est nécessaire d’avoir le matériel adéquat pour une meilleure performance. Il faut dans un premier temps s’équiper d’une canne au coup télescopique, pouvant aller de 3 à 6 mètres de long. Il faudra également un repose-canne, mais cela n’est pas obligatoire. Ensuite pour pouvoir attraper des poissons, il sera nécessaire d’avoir une ligne montée, déjà faite ou bien fabriquée par vous-même, de l’amorce (préparée dans un seau) et des esches. Une petite boîte de pêche contenant les outils essentiels à votre pêche comme un dégorgeoir, sera très utile également. Enfin, pour récupérer vos poissons, il vous faudra une épuisette et une bourriche pour les préserver le temps de votre pêche. 

 

Quel appât pour la pêche au coup ?

Il existe deux types d’appâts pour la pêche au coup : les lombrics et les asticots. 

En ce qui concerne les lombrics, ceux-ci sont considérés comme les meilleurs appâts pour cette technique notamment car ils s’utilisent tout au long de l’année. Pour les asticots, ils plaisent à tous les poissons. Les asticots donnent de superbes résultats au niveau des eaux fraîches pendant le printemps et l’automne. 

 

La pêche au coup est donc la technique la plus simple quand on souhaite apprendre à pêcher. Praticable tout au long de l’année, il faudra tout de même faire attention à ne pas pêcher n’importe où, car certaines zones sont interdites. Finalement, avec le bon matériel et les appâts adéquats, ce sont de belles parties de pêche qui vous attendent. 

 

Crédit Photo Pexels.com