12 équipements et accessoires pour float tube

Si pêcher en float tube est un loisir, ce n’est pas pour cela qu’il ne faut pas s’équiper un minimum. Si certains accessoires float tube s'avèrent indispensables, d’autres le sont un peu moins mais rendront votre pêche plus attractive. 

Par exemple si le gilet de sauvetage, les waders et les palmes sont des incontournables, en revanche, l’ajout d’un moteur, d’un sondeur, de porte canne, d’accessoires de rangement sont des plus pour votre confort et la variété de votre pêche mais l’investissement dans cet équipement float tube peut attendre!

Vous vous demandez quel matériel pour la pêche float tube? Voici les 12 accessoires float tube que vous devez envisager d’acheter, même s’il faudra faire un choix.

1)Les palmes

Indispensables pour vous déplacer dans l’eau sans trop de remous et sans déranger les poissons, de bonnes palmes de float tube doivent avant tout être confortables et faciles à mettre (adaptées à vos bottes ou waders). Cela n’empêche pas qu’elle doivent être aussi efficaces à la propulsion, sans trop vous fatiguer pour faire face aux manoeuvres et au courant.

Tout ce que vous devez savoir sur les palmes de float tube, comment les choisir parmi les marques, les conseils pour comprendre leurs différences et où les acheter.

 

2) Le gilet

Deux options totalement différentes dans l’approche, le gilet de sauvetage, ici pour ce qui nous concerne, le dispositif VFI obligatoire ou le gilet de pêche.

Le gilet de pêche est une veste sans manches multipoches permettant de ranger tout un tas d’accessoires, leurres, mouches, hameçons, bien appréciable à bord d’un float tube où la place est bien souvent limitée, car rappelons-le il y a peu d’espace de rangement sur un float tube. Plus il y a de poches mieux c’est!

Le gilet gonflable quant à lui est très confortable et n’engonce pas, laissant une grande liberté de mouvement, mais il doit être porté et gonflé en permanence pour être efficace, le fait de l’avoir à bord ne suffit pas… 

Le vêtement de flottaison individuel (VFI) est obligatoire et doit être homologué. Plus confortable qu’un gilet de sauvetage traditionnel, il ne permet pas le retournement automatique en cas de chute involontaire dans l’eau, ce qui implique qu’il faut être conscient. Veillez à toujours bien choisir celui qui est le mieux adapté à votre activité nautique.

 

Le coup de coeur nootica

Le gilet de float tube en mousse qui combine sécurité et rangement avec des poches intégrées pour organiser tout votre matériel de pêche.

Gilet float tube aqua design

Pour ne pas choisir votre gilet de sauvetage à la légère, suivez les conseils de nos spécialistes et la règlementation pour ne pas vous tromper avant l’achat!

 

 

3) Les waders

Jamais sans mes waders ! Cuissardes, salopettes, pantalons de wading ou bottes hautes, toutes les options sont permises. Même si d’expérience, les waders entiers étanches et terminés par des bottes ou des chaussons sont les plus adaptés au float tube. Elles sont indissociables des palmes vues plus haut. Le but est de vous isoler, c’est-à-dire : rester au sec, à l’abri du froid et en cas de chaleur de permettre à la peau de respirer. C’est également une excellente protection contre les bestioles et les écorchures. Pour vos waders choisissez le bon matériau respirant, ajusté à votre taille et à votre type de pêche!

Pour faire votre sélection de waders, découvrez comment choisir ses waders en fonction de vos besoins.

 

Le coup de coeur de Nootica

Choisissez parmi l’equipement float tube jmc, les waders JMX hydroxWaders hydrox evolution

 

4) La pompe

Les float tubes ne sont pas tous livrés avec une pompe et pourtant c’est évident, il faut bien les gonfler, quel que soit le modèle à vessie ou à plate-forme. Pompe à main ou pompe électrique, vous aurez besoin d’un manomètre haute pression pour un gonflage rapide et efficace. La pompe manuelle peut suffire à condition de la choisir à double action pour ne pas perdre de temps au gonflage, elle promet un gonflage deux fois plus rapide qu’avec une pompe classique! La pompe électrique est plus chère mais vaut la peine, surtout si vous avez d’autres types de matériel gonflable (kayak, paddle…) Consultez notre rubrique accessoires pour plus de choix pour vos gonfleurs float tubes.

Vous pouvez aussi opter pour un pack complet incluant palmes et pompe pour simplifier votre choix

 

5) Les rames

Ce n’est pas obligatoire, mais pour vous sortir d’un coin empêtré de branchages ou de ronces, et réussir à faire demi-tour sans moteur, vous allez avoir besoin d’une pagaie. C’est une sécurité de plus en cas d’urgence qui offre la possibilité de sortir de l’eau plus rapidement. Encore une fois, par manque de place, faites le choix d’une rame démontable ou utilisez un support externe à votre float tube!

La marque Dam propose ce float tube équipé de rames avec support.

Float tube Dam

 

6) Le moteur

Nous l’avons évoqué dès le début de cet article c’est une option, assez onéreuse de surcroît, qui n’est pas nécessaire selon les cas. Si vous pêchez en eau calme, sans courant, sans trop vous éloigner du bord, sans changer de spot trop souvent, vous vous en passerez totalement. Mais si vous avez envie de sport, de varier vos coins de pêche et vos prises, alors vous allez adorer vous équiper d’un moteur float tube électrique performant.

Si vous décidez de motoriser votre float tube, voici toutes les solutions, les puissances et les coûts à prendre en compte avant de faire votre choix.

 

7) L’épuisette

Le choix de l’épuisette pour sortir le poisson que vous avez ferré n’est pas un détail. Vous aurez besoin d’un manche court, d’une forme raquette et d’une maille solide et douce à la fois pour ne pas endommager le poisson. Là encore des options de porte-canne ou de rangement sont à prévoir pour gérer la place à bord de votre embarcation. Vous pouvez également y associer une bourriche clipsable au float tube.

Acheter la bonne épuisette adaptée au float tube demande quelques informations qui vous aideront à faire votre choix.

 

8) Le porte-canne

Le porte canne est avant tout un accessoire gain de place qui permet aussi d’être plus rapide en cas d’action, car la canne est déjà installée. Si vous optez pour un porte canne multiple, l'avantage est que vous disposez facilement des types de cannes adaptés à la pêche de tel ou tel poisson et que vous pouvez en changer au cours de votre sortie pêche. De même, le support de canne 6 encoches permet aussi de ranger l’épuisette.

Pour faire le choix du meilleur porte canne pour votre type de pêche, découvrez nos conseils et notre gamme de prix.

 

9) Le sac de transport

A moins que votre float tube ne soit déjà équipé de sangles de transport, ce qui est le cas pour la plupart des modèles de moyenne gamme, vous pouvez vous équiper de sangles adaptables avec des anneaux en D permettant d’être accrochés à n’importe quel float tube, afin de la transporter de la terre ferme sur votre zone de pêche sans le traîner au sol

En version sac étanche, le sac de transport float tube est surtout un moyen de ranger et stocker le float tube hors saison ou lors de longues périodes sans utilisation. Attention dans ce cas à l’entretien avant le stockage. 

Certains float tubes sont livrés avec leur sac de transport tandis que d’autres nécessitent de s’équiper à part.

 

Le coup de coeur Nootica

Optez pour le sac Hart, assez grand pour transporter float tube palmes et waders 

Sac Hart float tube

 

10) L’ancre 

L’ancre flottante ressemble à un petit cerf volant lesté qui permet de limiter la dérive sur un spot. Lancre classique peut également être utilisée mais dans ce cas mieux vaut utiliser une ancre plot qui est plus adaptée aux fonds dont on ne connait pas la nature, par exemple s’il y a de la vase ou du sable.

Le coup de coeur nootica

Compacte et légère:l'ancre flottante Sparrow

Ancre Flottante JM

Vous recherchez une ancre float tube? Découvrez aussi comment choisir la meilleure ancre du marché, selon sa forme et son usage.

 

11) Le sondeur

Pour détecter le poisson où qu’il se cache, vous avez le choix entre des échosondeurs de tout niveau de prix, à partir d’une centaine d’euros et jusqu’à plus de 500 pour les plus sophistiqués. Certains sondeurs flottants sont compatibles avec vos smartphones ou tablettes, et s’attachent avec un support de sonde, tandis que d’autres possèdent un écran couleur intégré de très bonne qualité reliés à une sonde immergée.

Pour savoir quel sondeur est le mieux adapté, lisez notre prochain article.

 

12) Les petits plus

  • Le siège

Pour plus de confort, vous pouvez équiper votre float tube d’un siège, soit une assise gonflable supplémentaire ou d’une assise en mousse. Cela permet de rehausser votre position, d’être plus au sec même si les conditions sont mauvaises

 

Le coup de coeur Nootica

Pour rehausser votre assise et la rendre plus confortable, le siège haute pression Hart fera l'affaire.

  • Le bakkan

Parmi l’équipement float tube seven bass, soyez malin et optez pour un porte-cannes mixte avec bakkan intégré pour gagner de la place 

Porte-canne seven bass

  • Le sac à batterie

Un sac à batterie étanche pour garder votre batterie au sec sur l’embarcation est toujours utile si vous n’avez pas de bac à batterie. 

  • Le kit de réparation

Si vous devez réparer, pensez à avoir le bon kit ou la bonne colle (adaptée au revêtement) ainsi que des valves en réserve. N’oubliez pas non plus les vessies de rechange si besoin en cas de crevaison.

 

Conclusion

Voici un inventaire assez précis de tout les petits équipements et accessoires float tube nécessaires à votre journée de pêche.  Vous devrez vous équiper progressivement ou faire un choix en fonction de votre budget. Avec la pratique, vous allez avoir en tête une sorte de “check list” avant de partir afin de vous assurer que vous avez pensé à tout, pour ne garder que le plaisir…