Pêcher l'espadon

L’espadon, de son nom scientifique Xiphias gladius, est l’unique représentant de la famille des Xiphiidés (du grec ancien « xiphos » qui signifie « épée »). Il est très facilement reconnaissable à son long bec aplati en lame que l’on appelle le rostre. La forme de son corps, allongée et cylindrique, lui permet d’atteindre des pointes allant jusqu’à 100 km/h, faisant ainsi de lui l’un des poissons les plus rapides au monde.  

 

Présentation de l’espadon

Où vit l’espadon ?

L’espadon vit dans les eaux tropicales et tempérées des océans Pacifique, Atlantique et Indien. On le retrouve également dans les mers chaudes comme la Méditerranée, la mer Noire et la mer de Marmara. Aimant vivre dans des eaux dont la température est comprise entre 18 et 25 °C, il migre souvent vers des eaux plus chaudes en hiver et plus fraîches en été.

Bien qu’il ne soit pas rare de l’observer à la surface de l’eau, l’espadon est un poisson pélagique qui vit généralement entre 200 et 600 m de profondeur. Il est d’ailleurs doté d’une vision très développée lui permettant de chasser ses proies dans l’obscurité.

 

Que mange l’espadon ?

L’espadon est un carnivore. Il se nourrit essentiellement d‘autres poissons et il est surtout très friand de calamars qui représentent la plus grande partie de son alimentation.

 Espadon

Comment pêcher l’espadon ?

Où et quand pêcher l’espadon ?

L’été est la période la plus propice pour pêcher l’espadon en Méditerranée. Surtout les mois d’août et septembre où il commence à se rapprocher des côtes pour rechercher sa nourriture. Il en va de même sur les côtes de l’océan Atlantique mais sa présence se fait plus rare.

En journée, l’espadon préfère les eaux profondes. À la tombée de la nuit, il remonte à la surface, c’est alors le moment le plus favorable pour le pêcher.

 

Quelle est la meilleure technique pour pêcher l’espadon ?

La pêche à la traîne est la technique la plus courante pour la pêche espadon. Cette technique de pêche au gros consiste à laisser traîner son appât, vivant ou leurre, à l’arrière du bateau en marche. Le leurre inchiku qui ressemble à un calamar a plus de chances de l'attirer.

Leurres inchiku

D’autres techniques peuvent être utilisées pour pêcher l’espadon :

  • La pêche grands fonds qui permet de pêcher en grande profondeur (de 100 m à 1 000 m) ;
  • La pêche au broumé qui consiste à amorcer une zone comprise entre 30 m et 100 m de profondeur pour attirer les gros spécimens vers les lignes ;
  • Le jigging, une pêche verticale dont le principe est de remonter sans cesse un leurre (le jig) depuis les eaux profondes jusqu’à la surface. En agitant le jig, on donne une illusion de vie qui permet d’attirer les poissons carnivores.
     

Quel matériel utiliser pour pêcher l’espadon ?

Pour pêcher l’espadon qui est un poisson rapide et lourd, vous aurez besoin, selon la technique choisie, d’une canne de traîne ou d’une canne au lancer courte et robuste dotée d’un montage solide, d’un moulinet classique ou électronique et d’appâts (vivants ou leurres).

 

Pour la pêche grands fonds, il est conseillé d’utiliser un treuil pour fixer la canne au bateau. Vous aurez également besoin d’un plomb pour maintenir la ligne à la verticale sous l’embarcation. En pêche grands fonds, les lampes stroboscopiques se révèlent d’une efficacité redoutable pour attirer l’espadon dans l’obscurité des grandes profondeurs.

 

Si vous optez pour le jigging, le moulinet doit pouvoir recevoir 250 à 300 mètres de tresse et sa résistance doit être à toute épreuve. Quant au jig, ce sont des leurres métalliques, longs et effilés ayant l’apparence d’un petit poisson. Il existe différents modèles dont le poids varie de 30 à 400 gr.

En chasse sous-marine, ce poisson puissant et aérodynamique est capable de grandes accélérations, soyez donc prudent lorsque vous le chassez à la coulée ou à l'agachon.

Combattant vif et infatigable, l’espadon est le trophée rêvé des amateurs de pêche sportive. Bien qu'il ne soit pas directement menacé, il importe de préserver ce poisson.

Pour la pêche à l’espadon, il est important de choisir du matériel de qualité car vous êtes face à un adversaire redoutable et de poids ! Munissez-vous d'un fort bas de ligne et d'un solide montage hameçons. Bien équipés, vous êtes partis pour des heures de plaisir !

Crédit Photo: wikimedia