Comment enfiler sa combinaison de chasse sous-marine ?

Enfiler une combinaison de chasse sous-marine n'est pas une mince affaire car le néoprène dont elle est composée la fait coller à la peau. Voici tous nos conseils pour mettre votre combinaison facilement et sans l'abîmer.

L'essayage de combinaison, ça se prépare.

Si les combinaisons de chasse sous-marine sont si difficiles à enfiler, c'est parce qu'elles ont bien souvent un intérieur en néoprène refendu. Le néoprène refendu (ou lisse) est une matière qui colle à la peu et qui en plus est très fragile. Il est obligatoire d’enfiler cet équipement lorsqu’il est mouillé, avec de l’eau savonneuse et en faisant preuve du plus grand soin.

Vos ongles peuvent notamment abîmer l’intérieur de votre combinaison si elle n’est pas enfilée/retirée correctement. En cas d’accrocs dans la combinaison, une réparation s’impose en utilisant de la colle néoprène.

Les ongles

Les ongles sont très importants lors de l'essayage de votre ensemble car ces derniers peuvent l'endommager de façon irréversible. Ils doivent donc impérativement être bien coupés.

Cela est valable aussi bien pour les mains que pour les pieds !

Les ongles

Enfiler la combinaison 

Sous la douche

C’est une technique qui est très souvent utilisée pour enfiler sa combinaison de chasse sous-marine ou de plongée sous-marine

Cependant, restez vigilant quant à l’utilisation du savon ! Privilégiez les savons pour peaux sensibles et anti-allergiques et n’en mettez seulement que quelques gouttes afin de ne pas endommager ou tacher le néoprène.

Suite à cela, il vous suffit d’en verser dans votre combinaison, de boucher toutes les ouvertures en les prenant à pleines mains et bien agiter afin que la combinaison soit lubrifiée. Ainsi, rentrer dans votre combinaison sera bien plus facile.

Avec le sac plastique

Lorsque l’on met une combinaison de chasse sous-marine, réussir à passer sa jambe est certainement l’étape la plus complexe même quand celle-ci est mouillée. En effet, votre pied coince surtout au moment de passer son talon. Cela ne sert à rien de tirer, le néoprène d’une combinaison est conçu pour résister.

Il est donc indispensable de trouver une astuce comme celle du sac en plastique. Effectivement, mettre son pied dans un sac en plastique permet de rentrer beaucoup plus facilement dans sa combinaison et ainsi éviter toute accroche.

Sac plastique

Les ajustements

Pour bien ajuster la combinaison, il faut le faire encore une fois avec le plus grand soin. Il ne faut pas la tirer en l’empoignant, cela peut l’endommager. Il faut la prendre en « pince », c’est-à-dire avec les doigts à plats sur l’intérieur de la manche (ou jambe) pour ne pas laisser de marques.

Ajustement

Le séchage

Afin que l’ensemble soit fait dans de bonnes conditions pour effectuer un retour, il faut impérativement la faire sécher.

Un rinçage à l'eau douce et claire est demandé après l’essayage, afin de retirer les traces de savon.

Pour que l'ensemble puisse sécher de façon convenable, il faut le retourner. Une fois celui-ci sec, il faut le remettre à l'endroit. Ne surtout pas faire le séchage en l’exposant au soleil ou d'autres formes de chaleur (radiateur, séche cheveux). Le néoprène n'aime ni le soleil, ni la chaleur.

Le séchage doit également se faire à plat, les cintres sont à proscrire car ces derniers, à cause du poids de la combinaison mouillée, peuvent la déformer voire la déchirer.

Conclusion :

Pour mettre une combinaison de chasse sous-marine, il est primordial de faire preuve de soin. Le néoprène refendu étant un matériau délicat, il est essentiel de le manipuler avec précaution. Si vous respectez ce point et appliquez les techniques de l'eau savonneuse ou encore du sac plastique, votre essayage devrait se faire sans accroc !