Guide d'Achat Sondeur

sondeur-lowrance-2016

La gamme de sondeurs présente sur le marché ne cesse de s’accroître, avec l’apparition de nouvelles technologies toujours plus pointues et accompagnées de leur lot d’interrogations et de doutes, si bien que l’achat d’un sondeur bateau ou d'un combiné sondeur gps devient très vite un véritable enfer. C’est pourquoi nous allons dans ce document tenter de décrypter les principales technologies présentes sur les sondeurs ainsi que les critères à prendre en compte si vous souhaitez acquérir l’un de ces outils de lecture des fonds marins.

Le sondeur bateau (ou échosondeur) est l'équipement nautisme de prédilection du pêcheur qui souhaite "voir" le fond et augmenter considérablement son rendement. Depuis son apparition, cet appareil électronique marine n’a cessé de se perfectionner afin de fournir au pêcheur une vision toujours plus précise de l’environnement subaquatique dans lequel il se situe.

A l’origine de ces évolutions technologiques, on retrouve des marques emblématiques telles que Lowrance, Humminbird ou encore Garmin qui marquent années après années leur empreinte dans ce secteur.

Comprendre les technologies

Side Imaging

Mise en place par Humminbird, la technologie Side Imaging a pour objectif de renforcer la visibilité des fonds marins par l’intermédiaire d’un système de balayage latéral permettant à son utilisateur de voir des deux côtes de l’embarcation.

Un sondeur bateau Side Imaging se rendra extrêmement utile lorsqu’il s’agira de repérer des ruptures de pente, des changements de nature de fond, des crevasses ou encore des chenaux. Techniquement parlant, cette technologie utilise deux faisceaux latéraux pour prendre une succession de photographies du fond. Ces faisceaux balaient donc sur le côté, avec une portée théorique de 120m chacun.

side-scan-01

Enfin, d’un point de vue affichage sur l'écran du sondeur poisson, plus l’écho sera intense et plus l’affichage sera clair alors que plus l’écho sera faible et plus l’image sera foncé.

Down Imaging

Technologie la plus aboutie jusqu'à présent, le Down Imaging est une photographie instantanée du fond marin d’une netteté encore jamais atteinte.

Elle utilise un mince faisceau orienté vers le bas pour prendre une succession de photos du fond et le logiciel regroupe une succession de tranches pour établir une vue 3D extrêmement détaillée et précise des fonds s’étendant à la verticale de la coque. Les sondeurs Down Imaging font ainsi apparaître des images facilement utilisables par son utilisateur.

technologie sondeur down imaging

   

360° Imaging

Comme son nom l’indique, il s’agit d’obtenir une vision à 360° autour de votre embarcation et ce dans un périmètre de 100m. Cette technologie prodigieuse, mise au point par Humminbird, permet d’obtenir une qualité d’image comparable à un Side-Imaging mais avec une vue tout autour de votre bateau.

technologie 360 sondeur
 

Critères d’achat d’un sondeur

Outre le budget qui permettra de disposer des technologies vues précédemment, les paramètres à prendre en compte lorsque lors de l'achat sondeur sondeur sont au nombre de quatre : résolution de l’écran, fréquence, la puissance et enfin la mémoire du sondeur. Un 5ème paramètre peut rentrer en ligne de compte, à savoir le choix entre un sondeur portable et sondeur fixe.

Résolution de l’écran

Les prix des sondeurs bateau sont très variables et ont pour origine notamment la résolution de l’écran : en effet, on n’obtiendra pas le même type d’image avec un écran de 160 pixels et un écran 320 pixels.

Un pixel est en quelque sorte un « petit carré » qui compose une image et plus il y aura de pixels et plus l’image sera lisible, c’est-à-dire qu’il sera plus simple de séparer les cibles de l’image entre-elles. La technologie évoluant à grands pas, on trouve aujourd'hui sur le marché de l'électronique marine des modèles de sondeurs dits "monochromes" ou noir et blanc ainsi que des écrans couleurs.

A noter également : plus vous souhaitez sonder profond et plus la définition de votre écran devra être grande.

La fréquence du sondeur

La fréquence d’un sondeur poissons s’exprime en KHz et va impacter sur sa portée.

Pour vous donner un ordre d’idée, les hautes fréquences (200 KHz, 455 KHz, 800KHz) ont une portée moins élevée que les sondes aux fréquences basses (50 KHz ou 80 KHz).

Une sonde haute fréquence saura mieux détecter les objets présents sous l’eau mais sa portée est limitée alors qu’à l’inverse, les sondes basse-fréquences seront capables de sonder plus profond.

A savoir également, de plus en plus de sondeurs fonctionnent sur plusieurs fréquences à la fois, en simultanée. Ils sont dits « multifréquences ».

La puissance du sondeur

La puissance d’une sonde n’indique pas comme on pourrait l’entendre la consommation électrique mais bien la « force » de l’impulsion émise.

L’unité de mesure de puissance d’une sonde s’exprime en Watts RMS (Root Mean Square) ou en Watts crête. Ex : 100 Watts RMS = 800 Watts crête

Selon l’environnement dans lequel on évolue, il n’est pas nécessaire d’avoir une sonde à forte puissance : en réalité, plus le milieu sera mauvais conducteur (eau salée ou trouble) et plus le besoin de puissance se fera sentir.

Par ailleurs, l’intensité de détection décroît vers la périphérie du cône du sondeur, en particulier si la puissance de votre sonde est faible. Ainsi, plus votre sonde aura de la puissance et plus les objets aux échos à faible intensité en périphérie du cône seront identifiables et par conséquent vous pourrez voir vos leurres plus longtemps et plus souvent.

La capacité de mémoire

Détail qui a son importance : la capacité de mémoire du sondeur. En effet, tous les sondeurs bateau ne sont pas nécessairement équipés d’une mémoire permanente, c’est-à-dire que tous les réglages effectués peuvent se voir effacés si votre sondeur ne dispose pas d’une mémoire longue durée, ce qui peut se révéler extrêmement frustrant. Attention donc à bien vérifier ce paramètre.