Pêcher la carpe

La carpe est un poisson d’eau douce discret qui se trouve aussi bien dans les lacs, les étangs ou les rivières. 

Jusqu'à l’apparition du silure il y a une trentaine d’année, la carpe était le poisson le plus gros présent dans nos rivières et étangs. 

Issue de la famille des Cyprinidae, il existe une grande variété de carpes, de la carpe commune à la carpe miroir, en passant par la carpe cuir ou encore en Asie, la carpe Koi, prisée des carpistes asiatiques.

Elle mérite d’être connue, car elle est futée et agréable à pêcher. Mieux la connaitre vous aidera peur-être à mieux la pêcher.

Portrait de la carpe

Physiologiquement, la carpe arbore un corps entièrement écailleux et massif (carpe franche). Elle possède une nageoire dorsale pourvue d’une arête épineuse sur sa base. Son dos est brun, ses flans sont dorés et son ventre peut varier du vert au jaune, jusqu’à même parfois l’orange foncé.

Sa bouche est orné de quatre barbillons, 2 longs et 2 courts.

La carpe a longtemps été le poisson d’eau douce le plus gros, jusqu’à l’arrivée du silure. Cependant, elle reste physiquement imposante puisque des carpes de 38kg ont déjà été capturées en France, voire d’une quarantaine de kg (40,3kg exactement) dans la région de Dijon, actuel record du monde.

La carpe atteint sa maturité sexuelle à 4 ans. Mais comme la croissance dépend du milieu dans lequel elle se trouve, de légères variations peuvent apparaitre. La période de fraie s’étale de mai à juillet, lorsque la température de l’eau atteint 18° à 20°.

La femelle pond alors 100 000 œufs par kilos de son poids, l’incubation dure de 3 à 8 jours et les œufs sont finalement déposés dans des eaux peu profondes, afin qu’ils restent exposés à la lumière.

Que mange la carpe?

Concernant son régime alimentaire, la carpe est omnivore et se nourrit essentiellement de crustacés, de vers, de larves, d’insectes, de mollusques et de matières végétales telles que des algues et graines de plantes aquatiques. Lorsque la température lui convient - la carpe aime les zones tempérées-, ce poisson “fouisseur” fouille la vase pour y trouver de la nourriture, aussi bien végétale qu’animale.

Pêcheur tenant une carpe

Comment pêcher la carpe?

Etre patient et discret sera nécessaire pour capturer une carpe qui se méfie et apprend vite de ses erreurs.

Où et quand la pêcher

Rusée, calme, mais surtout méfiante, la carpe vit en bancs avec ses semblables et en eau douce (rivières, étangs). Résistante, elle apprécie les eaux ensoleillés à fond sablo-vaseux, riches en herbes aquatiques et obstacles naturels, y compris dans les estuaires. Seuls les gros spécimens vivent en solitaire.

La plupart du temps, elle reste en profondeur. Elle apprécie les zones encombrées de branches ou d’herbes ce qui la rend difficile à repérer. Sondeurs ou échosondeurs permettent de les localiser plus facilement.

Le lever du jour ou le crépuscule sont les meilleurs moments de la journée pour les rencontrer plus en surface.

Dans les périodes chaudes où elle est plus active, elle se met davantage en danger que quand elle reste tapie au fond.

L’important est de repérer les zones où elle se cache car elle a des habitudes. Munissez-vous de matériel robuste pour la pêche de la carpe:

  • La pêche au posé, avec un montage dit au cheveu, une boucle raccordée à l’hameçon
  • La pêche sur amorçage. L’amorçage de la carpe est essentiel et il vous faudra peut-être un peu de temps pour l’habituer à vos appâts.
  • Pour les appâts: grains de maïs ou bouillettes à base de farine sont les principaux appâts. En appâts naturels, les vers, asticots ou larves

Avec quel matériel ?

La pêche à la carpe necessite des cannes robustes résistantes à la fois aux combats et aux conditions météo.

Maille légale

Il n’existe pas de taille minimum de capture pour la carpe. 


Matériel
de pêche
CARPE
Voir le rayon

Crédit Photo:  Pexels.com, Wikipedia.org (Par USFWS — National Image Library, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=738817)