La Murène

Dans la série des poissons les plus repoussants au premier regard, la murène fait certainement partie des plus répulsifs. De forme serpentiforme, la murène appartient à la famille des poissons anguilliformes. On ne compte pas moins de 200 espèces différentes réparties dans 16 genres.

Description

La murène se caractérise par un corps serpentiforme (ce qui n’en fait pas pour autant un reptile) marqué par l’absence de nageoires pectorales, une peau sans écailles lisse et épaisse. Des attributs physiques qui lui permet de facilement évoluer dans les habitats rocheux qu’elle apprécie, dans des profondeurs allant de 0 à 100 mètres.

De nature discrète et secrète, on prête à la murène un caractère menaçant et dangereux, certainement due à sa laideur apparente. Pourtant, elle n’attaque que lorsqu’elle se sent menacée, par instinct de défense. Aussi, ses crocs ne sont pas venimeux comme on a tendance à le mentionner. Toutefois certaines espèces peuvent inoculer une toxine sécrétée par les muqueuses buccales.

La murène vit dans les eaux tropicales et tempérées : on peut le trouver aussi bien en Méditerranée qu’au Sénégal, en passant par tous les archipels des Açores et du Cap-Vert. Elle se reproduit en Été.

Sa taille maximale peut atteindre 150cm.

Maille légale Les tailles de capture minimum autorisées sont de :

- En Mer Méditerranée : 100 cm

- Manche, Atlantique et Mer du Nord : pas de taille spécifiée

Ces tailles sont déterminées par l’Arrêté du 26 octobre 2012 du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie.

murene
Catégorie : Tags: