Le kayak en matière de sécurité

Bien que la pratique du kayak soit attrayante et que sa prise en main soit simple et rapide, certaines règles de sécurité sont à observer : de la préparation de sa sortie aux techniques de sauvetage, ce document vous donnera toutes les informations nécessaires pour une balade en parfaite sécurité.

Préparation

La préparation de sa sortie kayak peut paraître facultative au premier abord. Or, avoir pris connaissance des conditions météo ainsi le plan d'eau sur lequel vous allez évoluer (mer, lac, rivière) vous apportera un gage de sécurité supplémentaire. Il est donc primordial de prendre en compte ces paramètres.

Météo

La météo constitue un point majeur qui déterminera la tenue ou pas de votre sortie kayak. Les outils météo disponibles sur Internet représentent une excellente source d’information concernant les conditions climatiques : en effet, la température de l’eau déterminera votre manière de vous habiller, la houle représente une donnée importante dans le cas où vous naviguez en bordure de mer, les données concernant la force du vent (échelle de Beaufort) seront enfin déterminantes pour le confort de navigation.

Voici une liste de plusieurs sites Internet qui pourront vous donner ces informations :

- Windguru : www.windguru.cz/fr/index.php

- Météo France : www.meteofrance.com/accueil

- Météociel : www.meteociel.fr/modeles/

Route de navigation

Le principe d’une sortie en kayak est de « Partir difficile, revenir facile ». Ainsi, dès que l’on aura pris connaissance des horaires des marées ainsi que le sens des courants, on pourra déterminer une route et un horaire de départ. Aussi, munissez vous d'une carte maritime ainsi que d'une boussole afin de savoir où vous vous trouvez et vers où vous vous dirigez. Les lieux, d'embarquement, de débarquement et les sites remarquables seront ainsi clairement identifiés.

Retrouvez les informations marée sur : www.maree.info

Techniques de sécurité

Le kayak est un sport relativement sécurisé. Cependant, tous les pagayeurs doivent être prêts à intervenir si un accident venait à se produire. Il est recommandé de maitriser les procédures de secours suivantes avant une sortie en kayak.

Ces techniques visent à réintégrer le kayak après s’être retourné ou bien porter assistance à un kayakiste en difficulté :

  • Récupération : permet de vider le kayak et de le réintégrer sans aucune aide matériel. Cette technique se pratique à deux ou à plusieurs. On distingue deux types de technique de récupération : celle dite « en pointe » qui vise à présenter la pointe de l’embarcation le plus près possible de la main du kayakiste qui s’est retourné.
  • On trouve aussi la technique en « X » ou en « T » : le naufragé se positionne sur l’avant du kayak du sauveteur, ce dernier soulève l’avant du kayak afin de le vider. Le naufragé posera ses jambes sur les pagaies formant alors une plate-forme. Le naufragé se relèvera et pourra s’asseoir sur les pagaie et réintégrer son embarcation.
 
[caption id="attachment_16362" align="aligncenter" width="264"]recuperation-en-point-kayak Récupération en point[/caption] [caption id="attachment_16361" align="aligncenter" width="190"]recuperation-en-T-kayak1 Récupération en T[/caption]
 
  • Esquimautage : consiste à coordonner un mouvement de pagaie qui crée un appuie sur l’eau et un mouvement du corps pour faire revenir le kayak sur sa position initiale.
 
esquimautage kayak
 
  • Remorquage : technique simple à mettre en œuvre sur eau calme, elle devient cependant plus compliquée lors de conditions météo difficiles. Or, les remorquages ont lieu principalement dans des conditions difficiles ! Un entrainement préalable est donc nécessaire afin de tester notamment la longueur du bout.
 
remorquage_kayak
 
  • Appui poussée : lorsque vous perdez l’équilibre et risquez de chuter, cette méthode peut vous permettre de reprendre équilibre sans vous mouiller. Il s’agit de placer votre pagaie sous vos coudes durant l’appui. Peut s’effectuer en poussant le dos de la pale contre la surface de l’eau.
 
  • Appui tiré : technique de récupération qui consiste pour le pagayeur à placer ses poignets sous le manche lorsqu’il prend appui, pale horizontale, sur l’eau. Le pagayeur est ici suspendu au manche et tire sur celui-ci au lieu de pousser dessus.
 

D’une manière générale, il est préférable d’effectuer des sorties groupées dans la mesure où les techniques de sauvetage sont plus simples et plus rapides à réaliser que lorsque l'on se trouve seul. Maintenant que nous avons déroulé les différentes techniques de sauvetage, voici une dernière série de conseils avant de vous lancer :

- Eviter de pagayer seul

- Port du gilet de sauvetage obligatoire

- Bien s’informer sur les conditions météorologiques

- Emporter avec vous une carte marine indiquant les parties rocheuses sur votre parcours

- Apporter de l’eau et des vivres, ainsi qu’un téléphone portable dans une pochette étanche.