Pêcher le Thon

Issu de la famille des scombridés, le thon se divise en 5 espèces : le thon blanc ou germon, le thon rouge, le thon jaune ou albacore, le thon obèse ou patudo et enfin le listao ou « bonite à ventre rayé ». Les différentes espèces possèdent des caractéristiques communes : les thonidés sont pourvus de deux nageoires dorsales et d’une nageoire anale et ils arborent des couleurs métalliques (dos bleu, flanc grisâtre et ventre argenté). D'un naturel migrateur, ils représentent la seule espèce, avec certains requins, à posséder un système de thermorégulation leur permettant de conserver leur organisme à une température souhaitée.

 

Présentation du thon

Où vit le thon ?

Le thon est présent dans la plupart des mers du globe. Poisson migrateur, on peut aussi bien le trouver dans les eaux tropicales des océans Pacifique, Atlantique et Indien que dans les mers chaudes. Seuls l’albacore et le patudo sont absents en mer Méditerranée. Le thon peut également migrer vers des mers plus froides (Islande, Norvège, Canada…).

En ce qui concerne sa reproduction, le thon de l’Atlantique Est atteint sa maturité sexuelle à 4 ans alors que celui de l’Atlantique Ouest l’atteint à 8 ans. La femelle pond des œufs une fois tous les deux/trois ans. A ce moment, elle pond des millions d’œufs en juin alors que la température oscille entre 22 et 24 degrés. Un jeune né en juin atteint 30cm et pèse 1kg en octobre.

L’espérance de vie d’un thon peut aller jusqu’à une quinzaine d’années.

Que mange le thon ?

Le thon est un carnivore qui chasse au large les poissons se déplaçant principalement en bancs. Les sardines, les anchois et les maquereaux composent l’essentiel de leur régime alimentaire mais ils aiment aussi les céphalopodes (calamars, etc.) et les crustacés.

 

Comment pêcher le thon ?

Où et quand pêcher le thon ?

Hormis l’albacore (thon jaune) et le patudo (thon obèse) qui n’évoluent pas en Méditerranée, toutes les espèces de thon se pêchent en été et à l’approche de l’automne sur les côtes européennes. Le thon blanc se pêche essentiellement dans l’Atlantique alors que le thon rouge est pêché en Méditerranée. Attention, la pêche au thon en no-kill est très fortement réglementée, renseignez-vous auprès des autorités en vigueur. Le listao et le thon rouge sont les deux espèces de thon les plus pêchées pour la consommation (mis en boîte de conserve). On les pêche toute l’année dans les eaux tropicales et subtropicales des océans (Mexique, Île Maurice, Sri Lanka, Îles Canaries…).

Quelle est la meilleure technique pour pêcher le thon ?

Le thon est un poisson vif, rapide et un lutteur hors pair. Deux techniques sont principalement utilisées pour pêcher le thon : la pêche à la traîne rapide avec un leurre ou un appât vivant et, sur les chasses, la pêche au lancer de leurre (popper). La pêche au jig peut également être pratiquée pour capturer les spécimens vivants dans les profondeurs.

Le thon peut atteindre une taille maximale de 4 mètres (thon rouge) et son poids moyen est de 120kg (mais peut atteindre 800kg !).

Le listao et le thon jaune sont également pêchés à la senne. Cette technique consiste à capturer les poissons en surface en encerclant le banc d’un filet. Évidemment, il s’agit là de pêche pour la consommation et non de pêche sportive. Le risque de surpêche est important. 

Contenant peu de cholestérol et beaucoup de protéine, il regorge d’éléments nutritifs. 

Quel matériel utiliser pour pêcher le thon ?

Le matériel pour la pêche au thon doit être solide et de qualité. Vous êtes face à des poissons lourds et rapides ! Il vous faudra une canne de traîne ou une canne au lancer robuste avec un moulinet ayant une très bonne récupération. Le thon se pêche à l’appât vivant (sardine) mais aussi et essentiellement au leurre en surface (popper) ou en profondeur (jig).

Il ne vous reste plus qu’à prendre le large et à guetter les chasses d’oiseaux. Celles-ci vous indiqueront les bancs de poisson qui attireront certainement les plus beaux spécimens de thons vers vos lignes !

 Chasse sous marine et thon

Approcher un thon n’est pas donné à tout le monde, la chance d’abord, l’état de la mer ensuite et puis la technique comptent. La chasse sous-marine du thon se pratique à la coulée ou à l'agachon. Elle peut être extrême et dangereuse, suivant la taille du spécimen et demande un tir d'arbalète précis sur un poisson très rapide.

Mailles légales Les tailles de capture minimum autorisées sont de :

- En mer Méditerranée : 30kg ou 115cm

- Manche, Atlantique et mer du Nord : 30kg ou 115cm

Ces tailles sont déterminées par l’Arrêté du 26 octobre 2012 du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie.

300px-Blackfin_tuna,_Duane_Raver_Jr