Les Techniques de Base du Kayak

Bien que la prise en main du kayak paraisse évidente, il est important de connaitre les techniques d’une part d’embarquement et de débarquement, et d’autre part, les techniques de mouvement de pagaie afin d'éviter un mauvais rendement ou des fatigues musculaires et articulaires.

Les techniques d’embarquement

Embarquer depuis un ponton

Depuis un ponton, dans les cas d’un kayak sit on top, déposez votre kayak dans l’eau parallèlement au ponton. Déplacez ensuite votre poids au-dessus du kayak en ayant une main exactement sur la ligne centrale. Sinon, le kayak s’inclinera. Dégagez-vous ensuite du ponton à l’aide de vos mains ou votre pagaie, puis commencez à pagayer. S'il s'agit un kayak sit in, même technique que précédemment, pensez simplement à soulever la jupe pour ne pas vous asseoir dessus accidentellement quand vous entrez dans le kayak. Aussi, placez la pagaie de sorte à vous en saisir facilement.

embarquement kayak 3 embarquement kayak 2 embarquement kayak 1
 

Embarquer depuis la plage

Dans le cas où vous vous trouvez sur une plage et que vous possédez un kayak sit-in (ponté), placez le kayak perpendiculairement à la côte, de sorte que vous fassiez face aux vagues : en effet, aborder les vagues de côté pourrait vous faire chavirer. Transportez le kayak jusqu’au bord de la plage jusqu’à ce que l’embarcation flotte. Asseyez-vous sur l’arrière du siège et de l’hiloire en gardant votre poids sur les pieds. Rentrez vos jambes en premier puis glissez vos fesses sur le siège. N’oubliez pas de soulever votre jupe afin de ne pas vous asseoir dessus. Enfin, installez votre jupe en démarrant par l’arrière et d’avancer simultanément des deux côtés. Dès que la jupe est mise en place, vous pouvez commencer à pagayer.

En ce qui concerne le kayak sit-on-top, l’installation se fait plus simplement : il suffit uniquement de poser vos mains sur chaque côté du kayak.

Embarquer depuis une rive

Ce cas de figure demande un peu plus de technique :

Dans un premier temps, trouvez un support sur lequel vous pourrez vous appuyer pour vous installer dans le kayak, un rocher par exemple. Ensuite, placez le manche de la pagaie en appui à l’arrière de l’hiloire tel que la pale à l’autre côté du rocher s’appuie contre le rocher. Prenez fermement en main l’arrière de l’hiloire de sorte que la pagaie soit coincée entre votre pouce et le pont. Placez l’autre main sur le rocher pour bloquer la pagaie contre le rocher. Vous aurez ainsi un appui rigide. Attention à ne pas trop forcer sur l’appui, les pagaies étant fragiles.

Rive kayak 1 Rive kayak 2 Rive kayak 3
 

Les méthodes de débarquement se font de la même manière mais dans le sens inverse.

 

Apprendre à pagayer

Bien que les techniques paraissent évidentes, certains éléments de base sont à connaitre.

Pour une prise en main optimale, utilisez la méthode « main droite fixe et main gauche glissante » : le bras droit est votre bras de contrôle, c’est-à-dire que votre main doit être serrée sur le manche et ne doit pas tourner durant le mouvement. A l’inverse, le bras gauche tient toujours le manche de pagaie glissant (sans bloquer sa rotation) et laisse la main droite tourner la pagaie aux angles désirés. En pagayant, essayez de tenir vos mains à bonne distance et de maintenir vos poignets le plus droit possible.

L’idée de base est de faire le travail avec les pieds et surtout, avec les muscles du tronc, pas avec les bras. Il existe trois phases distinctes dans l'enchaînement du mouvement de pagaie :

Phase aérienne : le bras droit se lève en restant dans le plan du buste qui a déjà pivoté à droite. L’avant-bras forme un angle à 90° avec votre bras, l’ensemble est à l’horizontale.

L’attaque : consiste à enfoncer la pale droite dans l’eau en tendant le bras droit sans chercher à se pencher en avant.

La passée : consiste à faire pivoter le buste à droite en gardant le bras plié et à l’horizontale.

Le dégagé : lorsque vous parvenez au bout de votre torsion du buste, vous soulevez le bras droit. La pale sort facilement de l’eau puisqu’elle est restée à la verticale. C’est le début d’une nouvelle phase aérienne.

Astuces pour pagayer efficacement :

- Gardez la pale dans l’eau aussi proche du bord du kayak que possible.

- Ne plantez pas la pale trop profondément de sorte que le manche ne passe pas sous la surface.

- Si vous voulez aller plus vite, placez la pagaie encore plus verticalement du côté du mouvement et maintenir vos mains légèrement plus écartées.