L’étang qui voit rouge

C’est un phénomène botanique unique qui se produit en ce moment même dans le Nord de la France, plus précisément à Glageon, village bordant l’Etang de la Forge qui depuis quelques jours s'est recouvert d’un épais manteau rouge.

Mais quelle est l'origine de ce mystère ? C’est la question à laquelle tentent de répondre tous les habitants de ce petit village du Parc Naturel Régional de l'Avesnois. La découverte qu’a immortalisé Sébastien Parzys est pour le moins insolite en effet : « C’est comme si des milliers de lentilles recouvraient l’étang en surface, explique le photographe, toujours perplexe. Saut qu’au lieu d’être vertes comme on a l’habitude de voir, elles sont rouges » il déclare.

Le mystère reste entier

Selon La Voix du Nord, il s’agirait d’un chaton d’aulne qui proliférerait prématurément du fait de la douceur printanière de ces dernières semaines.

Une hypothèse à laquelle Emmanuel Petit, directeur de la Fédération Nord Pêche, n’y croit pas, du fait que le tapis est trop dense pour que cette explication soit la bonne.

Une seconde hypothèse a ainsi vu le jour : il pourrait s’agir d’une plante invasive, l’azolla filiculoide, qui proliférerait sur l’étang sur lequel les amateurs de pêche en eau douce ont leurs habitudes. « C’est une plante qui se répand dans les étangs et les eaux dormantes et qui peut prendre cette teinte rouge  à une période précise de l’année», a déclaré un membre du Conservatoire Botanique de Bailleul.

Bref, l’énigme reste entière et n’a pas fini d’alimenter les discussions des promeneurs et des pêcheurs, certainement en mal de carpe ou de silure, de de ce petit village bucolique du sud de l’Avesnois.

[caption id="attachment_6461" align="alignright" width="300"]aulnes_1 Chatons d'Aulne[/caption] [caption id="attachment_6462" align="alignleft" width="300"]azolla_filiculoides_jdp_2013-05-02 Azolla Filliculoide[/caption] etangrouge1etangrouge2