MotorGuide

Parti de l’idée du développement de moteurs qui pourraient renforcer le confort des pêcheurs, G.H Harris, fondateur de Motorguide, fabrique dans les années 60 un système de contrôle de direction à ressort qu’il pourrait utiliser avec ses pieds pour diriger son bateau. Lorsqu’il enlèverait son pied de la pédale de direction, le ressort retournerait sur sa position initiale.

C’est ainsi qu’Harris conclut un deal avec un fabricant d’horloges de haute-qualité, Herschede Hall Clock Co., afin de construire et vendre sa conception appelée le Guide-Rite.

Quelques années plus tard, Guide Rite obtient le brevet pour la colonne de direction inclinable et télescopique. Guide Rite change de nom pour devenir à la fin des années 60 Motorguide.

L’entreprise développe le Super MotorGuide, un moteur électrique qui utilise les transistors Darlington pour produire un moteur de traine à vitesse variable qui possède une vitesse infiniment variable, jusqu’à 75% de la capacité du moteur.

En 1971, Motorguide devient la première entreprise à permettre l’entreposage à plat le long de la proue du bateau, grâce au concours de l’inventeur Pete Horton qui conçoit un tout nouveau support comprenant des traverses inclinées ainsi qu’une attache permettant le rangement à plat.

En 1975, la marque révolutionne le monde de la pêche en créant le premier moteur électrique à 12/24 volts, permettant au pêcheur faire fonctionner son moteur soit comme avant avec une batterie unique de 12 volts ou de doubler la puissance du moteur d’environ 24 livres en connectant une seconde batterie.

History-Brute

Cette même année, l’entreprise repousse les limites de la technologie en développant le Hawg, un moteur 12 volts générant une propulsion de 28 livres, et le Brute, un moteur 12/24 volt muni d’un système d’embrayage qui produit 24 livres de poussée.

Les décennies suivantes verront l’entreprise effectuer des fusions et se voir racheter en 2000 par un Groupe, Brunswick Corporation, provoquant une mutualisation des moyens afin d’innover toujours plus et de proposer des produits performants.

A l’aube du nouveau millénaire, Motorguide présente et brevète le module Digital Guardian qui augmentera considérablement la position de leadership qu’a l’entreprise dans le développement de systèmes durables et fiables.

En 2005, l’entreprise développe des technologies sans fil avec le Wireless Series Trolling Motors qui met en valeur le receveur sans fil intégré compatible avec un maximum de 4 composants sans fil à la fois, comprenant une pédale à pied et une option de commande manuelle.