Tout savoir sur la pêche au carnassier en float tube

La pêche au carnassier est la plus pratiquée par les utilisateurs de float tube. Les amateurs de brochets, sandres, perches, black-bass ou autres silures sont de plus en plus nombreux à adopter cette technique de pêche, qui présente bien des avantages. La découverte de la pêche au silure en float-tube est un vrai bonheur, qui renouvelle le plaisir, s’il était besoin. On vous en dit plus sur cette autre façon de pêcher. 

Une autre façon d’aborder la pêche au carnassier

La pêche au carnassier est une pêche de mouvement. Elle se fait au leurre et nécessite que ce leurre soit actif. On peut facilement en déduire que les pêcheurs au leurre aiment la pêche qui bouge. C’est sûrement pour cette raison que beaucoup des utilisateurs de float-tubes sont des pêcheurs de carnassiers.

Si vous êtes lassé d’arpenter la berge en regardant les brochet sauter au loin, c’est peut-être le moment de vous mettre à la pêche en float-tube. Les plus énervés pourront même s’essayer à la pêche au silure en float-tube, et là, les sensations sont garanties ! 

Pourquoi pêcher le carnassier en float-tube ? 

Les carnassiers ne sont pas des poissons de surface. Ils se cachent et évoluent plus volontiers en eau profonde. L’intérêt principal de la pêche au carnassier en float-tube, c’est la mobilité. Donc la zone herbeuse avec le vieux tronc là-bas, qui vous fait de l’œil depuis la berge, et les brochets qui vous narguent en sautant, c’est fini ! Le banc de perches qui vous passe sous le nez mais chaque fois trop loin, ça aussi, c’est fini !

Avec le float-tube, vous allez directement à la rencontre du poisson. Votre zone de pêche se trouve considérablement élargie, et vous pouvez accéder aux endroits que vous regardiez avant depuis le bord, sans pouvoir les atteindre. De ce fait vous êtes réellement à l’affût, en mouvement, et au bon endroit. Par contre, vous aurez moins d’excuses pour revenir bredouille.

La pêche au silure en float-tube

Pêcher le silure, en soi, c’est déjà du sport. Mais la pêche du silure en float-tube, c’est de la dynamite ! Dites-vous que c’est un corps à corps avec le silure qui vous attend ! Inutile de préciser qu’il vaut mieux être équipé de cannes robustes et avoir un bon coup de palme. D’ailleurs, il est préférable d’être au moins deux pour pratiquer la pêche au silure en float tube. S’emparer seul d’un poisson de 100 kilos, le fatiguer, s’en saisir et le ramener sur la berge peut s’avérer tout simplement impossible. Être deux est aussi plus prudent, car le float tube, sous les assauts du silure, peut se retourner.

Petite astuce : puisque vous êtes prudents et que vous êtes au moins deux à pêcher le silure en float tube, palmez tous les deux dans le sens opposé du poisson pour l’épuiser plus rapidement. Et ça aussi, si vous êtes seul, ça marche moins bien. 

Qu’est-ce que le silure ?

Le silure, Monsieur Silurus de son petit nom, est l’un des plus gros poissons présents dans les eaux douces du continent européen, qu’il occupe depuis des millénaires. On a vu certains phénomènes dépasser les 100 kilos et mesurer plus de 2,70 mètres ! Mais même si les individus de plus de 2 mètres ne sont pas rares, le silure mesure en moyenne 1,50 mètre.

La pêche au silure peut donc devenir très physique, selon le gabarit de votre prise. À cause de sa grande taille et de sa sale tête, ce géant solitaire est parfois accusé de tous les maux, notamment de déséquilibrer le milieu aquatique. Ceci n’est pas nécessairement vrai et le silure n’est pas considéré comme nuisible, sauf dans de rares cas, car en principe, les plus gros spécimens limitent la prolifération des plus petits.

Le silure ne possède pas d’écailles et il est très glissant car sa peau est couverte d’une épaisse couche de mucus. Il ne dévore pas ses proies mais il les aspire dans sa large bouche et les digère ensuite. Il procède à l’aide de ses nombreuses petites dents inclinées vers le fond de sa gueule et qui lui permettent de maintenir sa proie.

Il est doté d’une très mauvaise vue et utilise ses 6 barbillons pour détecter les oscillations de l’eau. Enfin, pour pratiquer efficacement la pêche au silure, il est important de savoir que ce poisson est lucifuge, c’est-à-dire qu’il fuit la lumière. Il évolue donc plus volontiers dans les endroits les plus profonds de son milieu.

Quel float tube pour le silure

Si vous pêchez le silure, vous devez en tenir compte au moment de l’achat de votre float-tube, surtout si vous comptez hisser le bébé à bord ! Voici les principaux critères à retenir : 

  • L’indice de charge doit être assez élevé pour supporter votre poids et celui du silure; 

  • Le float-tube doit être assez grand pour être adapté à la pêche au silure ; 

  • Optez pour un float tube en PVC épais, ce sont ceux qui présentent les indices de charge les plus élevés.


Optez pour un modèle qui supporte entre 150 et 200 kg et dont la taille est proche de 2 m. Rendez-vous ici, pour faire le meilleur choix de float tube, parmi notre sélection.

Float tube madcat

Les accessoires importants 

Ces accessoires sont utiles pour tous les types de pêche en float-tube : 

  • Le sondeur vous aide à repérer la profondeur ou la température de l’eau. Il vous indique aussi la présence de végétation ou une zone de passage ; 

 Canne Daiwa crossfire

La pêche au carnassier en float-tube, et plus encore la pêche au silure en float-tube vous feront découvrir des sensations inégalables. Cette technique de pêche, au plus près des carnassiers, vous plonge dans une sphère halieutique jusque-là inexplorée. Le float-tube, c’est le VTT de la pêche. Il vous emmène partout où vos palmes sont capables d’aller. Vous découvrez l’envers du décor en allant directement au cœur de l’habitat des carnassiers. Alors êtes-vous prêt à tenter l’aventure pour une pêche d’action ?

Crédit photo Madcat

 

 

 

Catégorie : Tags: