Réglementation du kitesurf

La réglementation concernant la pratique du kitesurf a été établie par le Ministère du Développement Durable et prévoit que :

  • Les planches à voiles ou aérotractées (kitesurf) effectuant une navigation à moins de 300 mètres de la côte ne sont pas tenues d’embarquer de matériel de sécurité.
 
  • Au-delà des 300m, l’équipement obligatoire est composé de :
   

Par ailleurs, dix principes d’usages sont à respecter :

  • - Surveiller la météo de manière régulière. Méfiez-vous du vent de terre.
 
  • - Vérifier les horaires de marées, la direction des courants, avis de tempêtes…
 
  • - Se renseigner sur les endroits où la pratique du kitesurf prévoit des recommandations particulières ou est interdite.
 
  • - Utiliser les chenaux balisés pour quitter le balisage en surveillant sa position par rapport aux baigneurs, plongeurs, embarcations de toute sorte (kayak, etc).
 
  • - Respecter les règles de priorité applicables aux navires. Il est demandé de ne pas gêner les navires professionnels.
 
  • - Dans la zone côtière des 300m, votre vitesse ne doit pas excéder 5 nœuds (10km). Aussi, il est interdit de s’éloigner à plus de 2 mille de la côte sous peine de poursuites.
 
  • - Le système d’attache du gréement à la planche doit-être toujours fiable. Le gréement doit être relié à la planche et le rester même en cas de chute violente : au-dessus de 3 Beaufort, avec une mer formée, ne dégréer pas votre voile pour essayer de rentrer, laissez-la dans l’eau, elle fait office d’ancre flottante et ralentit votre dérive.
 
  • - En cas de difficulté, ne jamais quitter sa planche pour rentrer à la nage. Ne pas surestimer ses forces.
 
  • - Il est recommandé de naviguer à 2 au moins et de prévenir quelqu’un sur la plage de son départ. Savoir rester visible !
 
  • L’usage du harnais est une source d’économie d’efforts. Il est conseillé de porter une combinaison isothermique pour se protéger du froid. La planche doit être dotée d’un système de remorquage fiable à l’avant.
 

A noter : le kitesurf a été reconnu en tant que sport de haut niveau au début de l'année 2013 par le Ministère des Sports ; la FFVL (Fédération Française de Vol Libre) est délégataire depuis 2002 du Ministère des Sports pour développer et gérer l'activité kitesurf sous toutes ses formes (pratique sur eau, terre, neige).

Catégorie : Tags: