Nos meilleures astuces pour réparer ses waders

Il n’est pas rare de voir de nombreux pêcheurs porter des waders. Avec eux, on peut aller dans l’eau tout en restant au sec. Avantageux pour de nombreux types de pêche comme le float tube ou la pêche à la mouche, ils sont pratiques et permettent de pouvoir rentrer dans l’eau beaucoup plus facilement. Toutefois, cette combinaison peut s’avérer inutile si elle comporte des trous et n’est plus étanche. Afin de pouvoir tout de même réutiliser ce type de cuissardes, voici tous nos conseils pour pouvoir réparer vos waders.

Les waders qu’est-ce que c’est ?

Les waders sont comme une combinaison qui permet de ne pas être mouillé si l’on va dans l’eau. Utile avec votre moulinet surfcasting ou votre float tube, il existe différentes sortes de waders qui ont chacun une utilisation bien spécifique :

  • Les cuissardes : Ils ne faut pas les confondre avec des waders. Elles vont remonter jusqu’aux cuisses et possèdent des attaches pour être enfilées sur un pantalon. Elles sont beaucoup utilisés dans des petits cours d’eau car la profondeur n’est pas très importante, ou pour la pêche à pied.
  • Le pantalon de wading : Utilisé souvent en été, il fonctionne de la même façon que les cuissardes mais est composé d’une matière qui permet de ne pas retenir la chaleur (contrairement aux cuissardes en caoutchouc).
  • Les waders : Pour des eaux plus profondes, ou un type de pêche plus immergé, il faudra utiliser des waders, qui ressemblent à une salopette, ainsi, vous êtes protégé de l’eau à partir du haut du buste.

 

Pour quel type de pêche utiliser des waders ?

Les types de waders peuvent varier en fonction de votre type de pêche. C’est d’ailleurs pour cela que nous vous proposons de découvrir les utilisations les plus fréquentes des waders :

  • La pêche en float tube ;
  • La pêche à la mouche ;
  • La pêche en mer et particulièrement le surf-casting ;
  • La randonnée.

 

 

Waders pour float tube

 

Identifier la fuite de vos waders

Comment trouver un trou dans des waders ? Afin de réparer vos waders et qu’ils soient de nouveau opérationnels, il existe quelques méthodes pour identifier d’où vient la fuite.

  • Par exemple, une fois que votre combinaison est sèche, vous pouvez l’étendre de façon verticale afin de pouvoir remplir les deux côtés d’eau. Lorsque vous observez que de l’eau s’échappe, vous pouvez alors détecter la fuite et trouver un moyen efficace de les réparer.
  • Si la fuite provient du chausson ou de la botte, la manière de faire sera légèrement différente. En effet, vous devrez alors plonger dans l’eau votre botte ou chausson et trouver où l’eau s’infiltre. Ainsi, vous pourrez rapidement procéder aux réparations de votre matériel.
     

Réparer ses waders

Les différentes techniques en fonction des matières

En cas de fuite, pour réparer vos waders en caoutchouc, la première étape est de localiser correctement où l’eau s’infiltre. Par la suite, vous devrez attendre que votre combinaison soit sèche pour procéder aux réparations de vos waders. Vous pourrez alors mettre de la colle néoprène au niveau des fissures et laisser sécher durant 24 heures. Après ce délai, vos waders seront de nouveaux utilisables.

Pour réparer vos waders en néoprène, l’identification de la fuite se fera de la même façon, c’est au niveau des réparations qu’il y aura des différences. Vous vous demandez quelle colle pour Waders ? Vous devrez plutôt utiliser un mastic. Ce dernier permettra de boucher complètement la fissure tout en conservant l’esthétique et en offrant une résistance importante au niveau de la fuite.

Le waders respirant demande plus d’entretien et comme il s’agit d’un tissu, cela dépend si le trou est petit et se situe dans le tissu lui-même ou au niveau d’une couture. Dans le premier cas une goutte de colle suffit, alors que dans le deuxième cas il faut à la fois recoller le tissu et le renfort avec de la colle néoprène. 

Enfin, pour réparer les waders PVC, vous pourrez placer une rustine au niveau de la fuite, celle-ci colmatera alors le trou et évitera que l’eau ne se propage à l’intérieur du waders.

Astuces pour préserver la durée de vie de vos waders

Afin que vos waders aient une longévité importante, il est important de bien les préserver en les entretenant correctement.

Pour ce faire, vous devrez dans un premier temps toujours les rincer et les nettoyer. Il est important de le faire après chaque utilisation pour éviter qu’ils ne se salissent trop et se dégradent.

Aussi, il ne faut pas les laisser trop longtemps au soleil et les ranger uniquement une fois qu'ils seront secs. Sinon, des plis pourraient se créer et engendrer une apparition de fissures plus rapide.

Les placer loin d’hameçons, lors du rangement et les garder hors de portée des rongeurs est aussi une bonne stratégie pour éviter de devoir réparer des trous dans vos waders.

En ce qui concerne le waders respirant, il peut de temps en temps être lavé en machine, à froid sans essorage, ni lessive. Et surtout pas de séchage en machine!

Les waders vous protègent de l'eau et vous évitent de ressortir avec des vêtements trempés. Ils sont particulièrement appréciés en hiver ou les eaux sont souvent très froides mais utilisables toute l'année suivant le tissu. Les différents types de waders correspondent parfaitement à votre type de pêche. Aussi, il est important de savoir comment bien réparer vos waders afin de pouvoir les porter durant de nombreuses années. Des trous peuvent se former mais, pour autant, votre matériel est réparable. L’entretien régulier de vos waders permet de les garder longtemps, même s’il faut les changer de temps en temps.

 Crédit photo Outcast