Comment pêcher en rockfishing?

Vous connaissez le rockfishing ? C’est une nouvelle méthode de pêche qui connaît un franc succès en France actuellement. En clair, la pêche rockfishing consiste à pêcher tout type de poissons au bord de la mer, surtout dans les rochers. Cette technique rend la pêche plus accessible et plus sympathique. Si vous voulez vous lancer dans cette activité, voici tout ce qu’il faut savoir.

 

Comment faire du Rockfishing ? 

Le rockfishing nous vient tout droit du Japon sous le nom exact de « light game » (jeu léger en français). Pour faire simple, c’est l’action de pêcher des poissons de roche grâce à des leurres. Cette technique est arrivée en France il y a dix ans. Pour pratiquer la pêche rockfishing, il faut commencer par choisir la meilleure technique.

 

On recense trois méthodes pour pêcher en rockfishing :

  • Le lancer ramené : comme son nom le laisse entendre, il suffit de lancer la canne et de la faire couler à la bonne profondeur. Puis, il ne reste plus qu’à ramener le leurre et à l’imprégner des animations. C’est la meilleure technique pour traquer des poissons sous des pontons ou des embarcations.
  • La pêche en verticale : cette technique est parfaite pour pêcher des poissons tout au long des quais et des criques. Pour ce faire, il faut faire descendre le leurre rockfishing pour qu’il atteigne directement la bouche des poissons. Si ces derniers ne mordent pas, revenez après quelques temps en laissant le spot faire son effet.
  • La pêche à gratter : cela consiste à faire couler le leurre souple et à l’animer doucement.   

 

Où pêcher en Rockfishing ?

Il est possible de pratiquer la pêche rockfishing sur toutes les côtes marines et océanes. Que ce soit sur les ports, les enrochements ou les digues, vous pouvez attraper toutes sortes de petits poissons.

D’une part, si vous décidez de pêcher sur les côtes,  il est préférable de choisir un fil résistant capable de supporter les frottements contre les rochers. Et pour une pêche réussie, veillez à bien repérer les trous susceptibles d’abriter des poissons de roche.

 

Quant aux ports, ce sont les meilleurs endroits pour le rockfishing. Ils renferment différentes espèces de poissons. Qui plus est, il est possible d’y pêcher même la nuit. C’est d’ailleurs la meilleure période, car le trafic y est moins important.  

 

D’autre part, les digues constituent de bonnes alternatives pour ce type de pêche. C’est simple : il suffit de lancer le plus loin possible la canne pour qu’elle arrive jusqu’aux rochers. Pour ce faire, vous n’aurez besoin que de leurres souples dotés d’une tête plombée ainsi que de fil de haute résistance.

 

Matériel et montage pour le rockfishing

Le rockfishing est une technique de pêche hyper légère qui nécessite donc l’utilisation d'accessoires légers. 

Parmi les matériels indispensables pour pêcher en rockfishing, on peut citer la canne, le moulinet, la ligne et les leurres.

 

Pour le choix du moulinet, il faut privilégier la taille comprise entre 1000 et 2000. Et pour ce qui est de la ligne, le plus important est de conserver le maximum de finesse, il est donc conseillé d’utiliser une ligne entre 8/100 et 14/100. Pensez également à un bas de ligne en fluorocarbone ou en nylon qui pourra facilement résister à l’abrasion.

 

Concernant le choix du leurre rockfishing, le mieux est d’opter pour des leurres souples et des têtes plombées même si tous les leurres peuvent être utilisés. Ce type de leurre permet d’attraper différentes tailles de poissons. Pour le montage rockfishing, vous avez le choix entre différents types :

  • Drop shot : c’est le montage le plus recommandé du fait qu’il complète l’action des têtes plombées dans la mesure où il faudrait décoller le leurre du fond par exemple. Il suffit de placer l’hameçon sur le bas de ligne au moyen d’un drooper loop. Son plus grand atout, c’est qu’il ne risque pas de détériorer le fluorocarbone et peut se déplacer au gré.
  • Split shot : c’est un montage rockfishing simple à réaliser puisque le leurre est fixé sur un hameçon droit. L’avantage, c’est que vous pouvez utiliser tout type de leurres.

 

Quelle canne pour le Rockfishing ?

Les cannes rockfishing doivent être choisies avec soin pour pouvoir récupérer le plus grand nombre de poissons. Pour une meilleure efficacité, il faut que leur grammage se situe entre 1 et 10 gr. Pour la longueur, elle doit être située entre 2m et 2m30. Actuellement, il est devenu très facile de trouver la canne qui s’adapte à la technique de pêche en rockfishing choisie. Vous pouvez dénicher la perle rare parmi une large gamme de modèles finesses. Mais surtout, plusieurs tarifs sont disponibles selon votre budget.

Parmi les cannes rockfishing les plus utilisées, il y a la canne fine à scion plein qui séduit grâce à sa magnifique courbure et son action progressive. Avec son scion plein, elle permet de réaliser des animations dites minimalistes. Idéal pour attraper des poissons tels que le chinchard.

Une fois la canne choisie, il faut l’associer avec un fil offrant une haute résistance à l’abrasion. Pour cela, il est important de privilégier un diamètre entre 18/100 et 25/100.   

 

Vous l’aurez compris, le rockfishing n’a que des avantages. Il est accessible à tous et nécessite peu de matériel. Et pour la sélection de vos équipements de pêche, le choix est large selon vos préférences et votre budget.
Une chose est sûre, une variété de poissons peut être pêchée en rockfishing comme des gobies, des girelles, vieilles, turbots, rascasses, biennies, etc. Mais attention ! Il existe certaines espèces de poissons qui doivent absolument être relâchées dans la mer notamment le corb et le mérou qui sont des espèces protégées. Dans tous les cas, le rockfishing reste une pêche qui laisse place à l’amusement.

 Crédit photo Pixabay.com

Catégorie : Tags: