Sainte-Maxime : il fallait s’appeler Eric Terrien...

eric terrien sainte maxime sup paddle

Les 24 et 25 mai derniers ont été l’occasion pour la centaine de SUP racers réunis dans le Golfe de Saint-Tropez de s’affronter lors de 2 courses de SUP paddle de 7 et 18km. Retour sur ce week end plein de suspense.

S’il y a bien un homme à retenir de ces deux jours de courses : c’est Eric Terrien (Bic Sport). Le récent médaillé aux mondiaux ISA qui se sont tenus au Nicaragua quelques semaines auparavant, a tout simplement montré qu’il est en ce moment en pleine forme. Pour preuve, il n’a pas fait de détail lors de la Beach race longue de 7km : après un départ supersonique, il n’a laissé aucune chance à ses adversaires, terminant la course 15 secondes devant Titouan Puyo (Starboard) qui malgré un très mauvais départ (il pointait alors à la 25ème position) a réussi à remonter tous ses adversaire pour prendre la seconde place sur le podium. Arthur Daniel (récemment présent lors de la North Point Classic) termine en troisième position.

Dimanche, place à la course reine de 17km. Une course de SUP paddle indécise jusqu’au bout puisque Puyo, récent champion du monde de Longue Distance, avait largement les faveurs des pronostics mais a dû s’employer comme jamais pour s’imposer de seulement deux petites secondes, dans un sprint final digne d’une grande étape de Tour de France, devant l’Italien Leonard Nika. Eric Terrien, pour sa part, assure une troisième place qui lui permet de ne pas perdre les précieuses secondes accumulées sur ses concurrents la veille.

Au classement général final, c’est donc Eric Terrien qui gagne la SUP Race de Sainte-Maxime, s’imposant de 8 petites secondes sur Titouan Puyo et de 48 secondes devant Leonard Nika (Starboard).

Un beau succès donc pour cette course qui fêtait sa 5ème édition et dont la record de participants a été battu : 101 SUP racers ont pris part à la Beach Race et 90 à la course Longue Distance.

 stand up paddle sainte maxime course race sup paddle sainte maxime