S'équiper pour une sortie kayak

Pratiquer une nouvelle activité peut parfois revenir très cher. C’est pourquoi beaucoup de débutants veulent connaitre la liste des équipements kayak nécessaires afin de démarrer dans la discipline. Vous trouverez dans ce document une liste du matériel indispensable au kayakiste débutant ainsi que les accessoires pour une pratique en toute sécurité.

Liste des équipements kayak

Kayak : beaucoup de critères entrent en jeu lorsqu’il s’agit de choisir le kayak de mer qui satisfera vos attentes. Dans un premier temps, évaluez vos besoins : Est-ce une balade au bord de l’eau ou sur une rivière ? Une randonnée ? Une excursion sur plusieurs jours ?...

Plusieurs types de kayaks sont ainsi disponibles, à savoir les kayaks ouverts nommés « sit on top », les kayaks pontés (équipés notamment d’une jupe kayak), les kayaks réservés aux amateurs de peche et pour finir les kayaks gonflables.

Pour une randonnée au bord de l’eau ou dans une rivière calme, on optera pour un kayak sit on top (SOT) assez court, entre 2,40m et 3,90m. Pour un usage familial (parents+enfants), on pourra choisir un modèle à trois voire quatre places. Parmi les avantages de ce type de kayak familial : il est convivial, insubmersible, il permet d’éliminer par ailleurs toute appréhension quant à sortir du kayak puisqu’il n’est pas muni d’une « jupe kayak », sa stabilité est excellente et permet ainsi aux débutants de s’initier simplement et rapidement à cette discipline.

bic sport kayak tobago

A l’inverse, pour une randonnée assez longue, on pourra préférer un kayak ponté puisqu’il permet de meilleures performances sur l’eau. Ce type de kayak de mer, long et effilé, sera de bon usage pour les amateurs de vitesse. C’est ce type d’embarcation qui était utilisé par les esquimaux pour la chasse ou la pêche. Les kayaks pontés possèdent de nombreux avantages : il garde la kayakiste ainsi que ses vivres à sec grâce à la jupe kayak si cette dernière est bien étanche. Il permet, comme indiqué ci-dessus, une plus grande prise de vitesse par rapport aux kayaks sit on top (les kayaks les plus rapides mesurent entre 4 et 5 mètres de long). Toutefois, il possède un inconvénient qui est celui de la difficulté à s’installer ou à quitter l’embarcation. Sa taille ne facilite pas le transport non plus puisque ce type de kayak peut mesurer jusqu'à 5 mètres de long.

kayak ponte

Ensuite, pour les amateurs de pêche, il est possible d’acheter un kayak pêche homologué mer division 240. Les kayaks pêche sont de trois types : sit-on-top, pontés ou gonflables. Les kayaks sit-on-top sont plus larges et procurent une plus grande stabilité. Ils permettent de manœuvrer facilement dans des espaces confinés et offrent au pêcheur un accès libre à tous ses équipements. Pour leur part, les kayaks pontés ont également une excellente stabilité, ils offrent au pêcheur une plus grande protection, mais au détriment d’un accès facile aux équipements.

kayak rotomod abaco

Une fois le type de kayak sélectionné, on peut s’orienter vers un kayak gonflable ou rigide. Les kayaks gonflables, s’ils possèdent l’avantage de ne prendre que très peu de place, nécessitent un gros entretien et sont fragiles. Le kayak rigide, quant à lui, ne demande aucune précaution d’emploi et est pratiquement inusable. Le kayak gonflable requière un gonflage par l'intermédiaire d'un gonfleur à chaque utilisation, et il restera toujours un risque de crevaison. Dans le cas (extrêmement faible) où cela se produirait, un kit de maintenance vous permettra de remédier au plus vite à ce problème. La seule réelle épreuve de maintenance d’un kayak gonflable et le gonflage et le séchage avant le rangement (afin d’éviter l’apparition de mildiou). Quant au prix, acheter un kayak gonflable peut être plus ou moins onéreux, il existe en effet une gamme assez large de prix en fonction du niveau de qualité recherché.

kayak gonflable yakkair hp1

Pagaie : votre pagaie kayak sera dans vos mains pendant toute la durée de votre excursion, il est donc important de choisir la bonne pagaie : dans un premier temps, il faut connaitre la largeur de votre embarcation (small : de 48 à 55cm ; medium : 57 à 63cm ; large : 65cm et plus). La taille des pales est aussi à prendre en compte : on choisira une pagaie kayak large si on est un pagayeur puissant, puisque plus la pale est large, plus le volume d’eau soulevé est important. La pale moyenne est la pale standard. Enfin, on parlera de l’angle de la pale, pour donner un ordre d'idée : 60° pour du loisir, 55° pour de la course en ligne et enfin 45° pour les pagaies « eau vive ».

Jupe : la jupe kayak peut vous permettre de vous garder au sec, elle s’enfile autour de la taille et s’attache autour du cockpit du kayak. Il existe différents modèles en nylon, en néoprène offrant différents degrés d’étanchéité à l’eau.

En règle générale, une pagaie longue induit une cadence moindre (adapté aux randonnées) alors qu’une pagaie plus courte (adapté à la course). Aussi, en termes de longueur de pagaie, il existe des standards : une pagaie pour eau vive mesure entre 188-203cm, pour un kayak gonflable entre 220-240cm et enfin pour du loisir 210-240cm.

Gilet de sauvetage : que vous sachiez nager ou pas, là n’est pas la question. Le gilet kayak est absolument obligatoire lors de vos sorties en canoe. Il existe deux types de gilet kayak : le premier, l’aide à la flottabilité aidera  une personne consciente à se sauver mais ne peut pas la retourner, et le second, le gilet de sauvetage, qui est étudié pour retourner une personne inconsciente entre 5 et 10 secondes.

Aussi, vous pourrez trouver sur le marché deux types de gilets kayak : en mousse et le gilet gonflable. Si le premier est efficace, ergonomique et confortable, le second est pratique par sa taille et permet à l’usager d’être libre de ses mouvements. Le choix de votre gilet se fera en fonction de votre poids, de votre morphologie.

Accessoires

Casque : dans le cas où vous pratiquez le kayak en eau vive, il est indispensable de porter un casque de protection. Le casque doit vous fournir un maximum de sécurité tout en restant confortable. Les casques peuvent s’adapter à d’autres disciplines nautiques. Le casque ne doit pas bouger sur la tête et doit protéger tempes, front et l’arrière de votre tête. Assurez-vous de choisir un casque absorbant, rembourré et avec une protection complète.

Couteau de sauvetage : il est vivement recommandé pour les pagayeurs en rivière. Le couteau de sauvetage peut être utilisé pour couper des cordes de sécurité en cas d’urgence.

Sac à dos étanche : le sac kayak vous permettra de garder votre équipement au sec.

Gants : lorsque les températures commencent à diminuer, il est de bon augure de posséder une paire de gants. Ces gants, en néoprène, fonctionnent de la même manière qu’une combinaison. Sert d’isolant entre votre main et le froid extérieur.

Chaussures : les chaussures à semelles antidérapantes sont indispensables si vous voulez pratiquer le kayak en rivière. Ils vous permettront de transporter votre embarcation en toute sécurité. En plus de vous donner de l’adhérence, elles aident à garder vos pieds au chaud.

Bidon étanche : bidon kayak vous sera utile dans la mesure où il vous permettra de garder vos affaires au sec.

Réglementation

La Division 240, législation mise en place par le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, prévoit que le kayak peche doit mesurer au moins 3,5 METRES.

Pour rappel, cette réglementation concerne uniquement les eaux territoriales françaises.

En matière d’équipements obligatoires pour une navigation jusqu’à 2 miles d’un abri, le kayak homologué doit avoir :

- Un gilet de sauvetage (à porter en permanence)

- Un bout + un mousqueton d’au moins la longueur du bateau

- Une pagaie de secours

- Une écope si non auto-videur

- Un moyen lumineux de repérage

- un moyen de remonter à bord une personne tombée à l'eau (ligne de vie)

 

Pour une navigation jusqu’à 6 miles d’un abri, le matériel kayak doit comprendre :

- Un compas

- Trois feux rouges à main

- Un moyen de signalisation sonore (sifflet, etc.)

- Une carte marine

- Un miroir de signalisation

- Le règlement international pour prévenir les abordages en mer (RIPAM)

 

Tous ces équipements sont absolument obligatoires sur les eaux territoriales françaises. D’autres matériels, pas obligatoires, mais fortement conseillés, sont à emporter avec vous :

- Un couteau

- Un téléphone portable

- Des vivres

Quelle est la durée de vie d'un kayak gonflable ?

Quelle est la durée de vie d'un kayak gonflable ?

  • Combien de temps durent les kayaks gonflables?
  • Les kayaks gonflables sont-ils résistants?
  • Les kayaks gonflables se perforent-ils facilement?
  • Un kayak gonflable peut-il couler?
  • Les enfants et les personnes plus âgées peuvent-ils manipuler un kayak gonflable?
  • Les kayaks gonflables sont-ils sûrs dans l'océan et la mer?
  • Le kayak gonflable est-il sûr?
  • Quelles activités peut on envisager avec un kayak gonflable?
  • Conseils de sécurité pour les kayaks gonflables
Quelle est la différence entre un canoë et un kayak ?

Quel kayak gonflable pour la mer ?

  • Quels sont les critères d'un bon kayak gonflable de mer ?
  • Quels sont les meilleurs kayaks gonflables pour la mer?
  • Que doit on emporter pour faire du kayak en mer ?

Les Meilleurs Kayaks Gonflables 2021

  • Comment monter dans un kayak ?
  • Comment tenir sa pagaie de kayak ?
  • Comment pagayer en kayak ?
  • Comment pagayer à 2 en kayak ?