La Pêche au Bouchon, adaptée à tous les niveaux

Comment pêcher au bouchon (avec un flotteur) ?

La pêche au bouchon ou pêche au flotteur est une technique de pêche ancienne qui permet de prendre de belles prises avec peu de matériel. Une simple canne au coup, du fil, un bouchon, un plomb et un hameçon suffisent à vous faire passer des heures de plaisir.

Le bouchon (flotteur) permet de maintenir votre bas de ligne en hauteur sans que l’appât ne touche le fond. C’est là tout l’intérêt de la pêche au bouchon : explorer des profondeurs peu convoitées.

Il y a deux façons de pêcher au bouchon :

  • Amorcer une zone et s’y installer en attendant que ça morde ;
  • Prospecter différentes zones du rivage en se déplaçant à pied le long du bord. C’est une technique de pêche itinérante que l’on appelle la pêche au rôder.

Peu importe la manière de faire, le principe reste le même : lancez votre ligne, laissez l’hameçon esché descendre (sans qu’il ne touche le fond) et attendez que votre flotteur se stabilise, bien à la verticale, à la surface de l’eau.

 

Comment pêcher au bouchon en rivière ?

Pour pêcher au bouchon en rivière, il faut remonter le cours de l’eau. Il faut donc progresser en amont et balayer toute la largeur du cours d’eau. Insistez bien le long des berges, à proximité des cailloux, des roches et des souches. Les prédateurs aiment s’y cacher pour surprendre leurs proies.

Il n’y a pas de meilleure technique que la pêche au bouchon pour pêcher la truite en rivière. En effet, la pêche de la truite au flotteur est la technique de pêche qui offre, plus que toute autre, la présentation la plus naturelle de l’appât. Petite astuce pour votre montage de pêche à la truite : utilisez un flotteur «toulousain».  

La pêche au brochet au vif au bouchon donne également d’excellents résultats. Particulièrement si vous utilisez un vairon comme appât.

Pêche au bouchonLa pêche au bouchon est l’une des plus anciennes techniques de pêche. S’il y a bien une technique de pêche à connaître, c’est celle-là ! Quoi de plus palpitant que de garder les yeux rivés sur le flotteur pour guetter la touche ? Retrouvez, dans cet article, tous les détails sur la pêche au bouchon ; une technique qui vous promet de belles émotions !

Comment pêcher au bouchon en mer ?

On pratique la pêche en bord de mer au bouchon depuis les quais, les digues ou encore depuis les rochers de la côte. Dès que le flotteur s’enfonce subitement dans l’eau, il suffit de ferrer en tirant un petit coup sec sur la canne. Avec un bouchon, les poissons accrochent généralement très facilement.

En mer, la pêche au bouchon permet d’explorer des postes de pêche « entre deux eaux ». Un haut-fond, un tombant, un grand banc de sable sont des spots idéaux. La pêche au flotteur permet également d’exploiter des zones plus accidentées qui sont difficilement accessibles avec d’autres techniques. En effet, en maintenant votre bas de ligne en hauteur, vous ne risquez pas d’accrocher l’hameçon.

 

De quel matériel avez-vous besoin pour pêcher au bouchon ?

La canne

Il n’y a pas vraiment de canne spécifique pour la pêche au bouchon ou au flotteur. Il est possible d’utiliser aussi bien une canne à coup, une canne anglaise de type bolognaise ou bien une canne à bombette.

Vous pouvez utiliser votre matériel de pêche au coup ou monter un bouchon sur une canne à lancer classique avec un moulinet garni en 24/100 ou en 28/100.

La plupart du temps, la canne est maintenue en main. Optez donc pour du matériel léger. Pour pêcher en mer ou en rivière, une canne de 3 m de long est un bon compromis.

La pêche bouchon pour tous

Le montage

Vous pouvez acheter du « tout fait » mais rien de tel que de réaliser vos propres montages :

  • Passez le fil au creux du flotteur coulissant (la masse du flotteur est à déterminer en fonction de la profondeur et du type de poisson visé) ;
  • Placez un stop-fil ou faites un nœud d’arrêt entre le bouchon et le scion de la canne. C’est cet arrêt qui déterminera la hauteur de pêche ;
  • Entre le bouchon et l’émerillon qui maintient le bas de ligne, placez le plomb olive ainsi qu’une perle caoutchouc qui protégera le nœud de l’émerillon des à-coups provoqués par le plomb ;
  • Accrochez le bas de ligne, de préférence en fluorocarbone, pourvu d’un ou de plusieurs hameçons eschés.

Au niveau des appâts, les vers marins (demi-durs ou durs) sont les plus classiques. Mais vous pouvez opter pour de la mie de pain, un bout de calamar, une crevette, un petit poisson, etc. Tout dépend de ce que vous désirez pêcher.

 

Quels poissons prendre au bouchon ?

En mer, vous prendrez principalement des petits poissons de roche comme les saupes, les sars, les bogues, les girelles, les serrans, les oblades, les orphies, les mulets, etc. Mais il n’est pas rare de prendre des bars, des daurades , voire un lieu avec cette technique.

En rivière, c’est principalement la truite et le gardon qui sont pêchés. Évidemment, les brochets et les sandres sont très convoités.

La sélection de Nootica

Optez pour la canne télescopique entre 4.20m et 4.50m conçue pour la pêche au flotteur dans un port. Facile à manier avec son blank en carbone et ses anneaux avec butée.

Très grande longueur jusqu’à 8 m pour cette canne à coup télescopique conçue pour pêcher à distance. Simple, sans brins, ni moulinet, elle se distingue par son scion creux carbone pour plus de légèreté et son action progressive.

 De 6 à 7 m, cette canne télescopique à action rapide polyvalente qui convient à la pêche au flotteur en eau douce et en mer. Son blank en carbone, léger et réactif, aide au contrôle du flotteur à distance tout en permettant un ferrage rapide.

Le scion en carbone plein détecte les touches même à grande distance. Leur action de pointe rapide favorise le ferrage rapide. Télescopique et d’une longueur avoisinant les 4 m, elle permet la propulsion de bombettes dans les grands lacs.

Authentique et ludique, la est souvent considérée comme la technique des débutants. Mais ne vous fiez pas aux apparences, elle demande une certaine expertise et surtout beaucoup de patience. Ce n’est pas si simple de trouver le bon endroit au bon moment. Ne sous-estimez jamais un pêcheur armé d’un bon flotteur !

 Crédit photo Pixabay.com, istockphoto.com.