Tout savoir sur la pêche au feeder

Vous souhaitez initier vos enfants aux joies de la pêche ? Vous êtes un pêcheur débutant ? Vous êtes à la recherche de sessions ludiques et redoutables ? Connaissez-vous la pêche au feeder ? Pratiquée en étang, en rivière et même en lac profond, la pêche au feeder est une technique de pêche au coup. Destinée à la prise de poissons blancs, de carpes, de brèmes, de gardons, de chevesnes ou de tanches, c’est une technique de pêche ludique et tellement redoutable que vous aurez plaisir à la pratiquer ! Laissez-nous vous convaincre et vous guider pour vous lancer en toute tranquillité…

 

Comment pêcher avec un feeder ?

La pêche au feeder est une technique redoutable et assez simple à mettre en œuvre. Toutefois, elle nécessite une gestuelle appliquée et un montage soigné. 

 

La pêche au feeder : maitriser son lancer

Le pêcheur au feeder veut toucher ! Pour ce faire, il a une technique imparable, au rendement inégalé en lac, étang et rivière : à l’aide d’une petite cage feeder remplie d’amorces ou d’esches, appelée « feeder », il attire les poissons dans une zone déterminée.

Le feeder est lancé sur le coup, à intervalles réguliers. Une fois sous l’eau, celui-ci libère son contenu, favorisant ainsi le regroupement des poissons qui ne tarderont pas à trouver l’hameçon esché.

C’est une technique très efficace pour la pêche à la carpe et des poissons blancs mais, pas aussi simple qu’il y parait. En effet, la technique consiste à relancer souvent, même en l’absence de touche, afin de créer un amorçage régulier sur le coup.

La difficulté de cette technique de pêche consiste à reproduire les lancers à l’identique pour poser le feeder toujours au même endroit. Le pêcheur devra s’attacher à conserver la même direction de lancer et la même distance. Pour cela, il pourra compter sur le line-clip du moulinet.

 

Réussir ses montages feeder 

La pêche au feeder permet d’avoir recours à différents types de montages : montage « Hélicoptère », montage avec potence coulissante ou fixe, le method feeder, le montage à plat … Chaque montage sera plus ou moins adapté en fonction du poisson recherché et de la configuration des lieux.

Vous vous interrogez sur le type de montage à privilégier ? En réalité, l’essentiel dans la pêche feeder est de diversifier ses montages. N’hésitez pas à changer de montage, vos sessions seront encore plus ludiques.

Cela étant dit, pour débuter, nous vous conseillons le montage à plat. Ce montage est facile à réaliser et très polyvalent. C’est aussi un grand classique du montage feeder. Il est parfait pour la prise de barbeaux, de gardons ou de carpes.

Pour le réaliser vous aurez besoin de stops float, d’émerillons à agrafe, d’émerillon rolling, d’une cage feeder et d’un bas de ligne spécial feeder. Voici les principales étapes du montage à plat :

  • après avoir enfilé un demi-stop float sur le corps de ligne, le fil est passé dans l’émerillon à agrafe ;

  • un deuxième stop float est positionné à environ 30 cm du premier, puis un émerillon rolling est noué ;

  • il convient ensuite d’effectuer une vrille suffisamment longue pour que le feeder ne dépasse pas le bas de la vrille (environ 10 à 15 cm) ;

  • la vrille est maintenue par un nœud en haut et une boucle en bas dans laquelle un sera positionné un émerillon rolling.

 

L’équipement de base pour pêcher au feeder 

Devant l’engouement des pêcheurs pour cette pratique, les fabricants ont amélioré la performance de leurs produits.

Tout l’équipement spécifique de la pêche au feeder 

La pêche au feeder nécessite de disposer d’un matériel spécifique. Voici le matériel de base dont vous aurez besoin pour débuter la pêche au feeder :

  • une canne feeder (3 à 4 mètres de long) avec un moulinet à tambour fixe ;

  • une cage feeder;

  • un corps de ligne (préférez un nylon spécial feeder ou une tresse) ;

  • un émerillon baril ;

  • une perle en caoutchouc ;

  • un tube coulissant ;

  • un bas de ligne avec un hameçon feeder ;

  • une amorce.

 

Siège ou station ?

Pour profiter de vos sessions de pêche, l’acquisition d’un siège ou d’une station est loin d’être inutile ! Mais siège ou station ? Si l'avantage du siège est incontestablement d’être facilement transportable, il présente le désavantage d’être moins adapté si les berges sont en pente.

La station de pêche quant à elle, offre plus de confort et sera plus efficace en action de pêche. Mais elle sera plus encombrante… A vous de voir. Quelle que soit l’option que vous choisirez, prévoyez un bras feeder avec un support. Par ailleurs, pensez à vous munir d’une tablette pour entreposer tout votre matériel à portée de main.

 

La pêche au feeder offre de belles sessions aux multiples facettes dont vous ne vous lasserez pas ! Nootica propose tout le matériel de pêche indispensable pour vous lancer sans attendre.

 Crédit photo Istockphoto.com