En quoi consiste la pêche au mort posé?

La pêche au mort posé est une technique assez simple mais qui se veut parfaitement efficace. La méthode consiste à laisser reposer sur le fond une ligne, eschée d'un poisson mort. Cette pêche est très appréciée par les pêcheurs souhaitant se détendre tout en pêchant.

La méthode de la pêche au mort posé

Pour que la pêche soit efficace, il faut aimer prospecter pour trouver le meilleur spot pour lancer sa ligne et ensuite être patient. Beaucoup de débutants sont réticents face à la pêche au mort posé. Pourtant, la pêche au mort posé permet de ferrer facilement le poisson, avec très peu de matériel et de technique.

Une fois le pêcheur prêt à lancer sa ligne, voici comment se déroule une séance de pêche au mort posé :

  • Lancer le montage à l’eau au poste choisi. (Il est important de choisir le poste en fonction du sens de l’eau.)
  • Le moulinet doit être ouvert.
  • La canne est posée sur un support résistant.
  • Ne pas hésiter à vérifier si le fil circule correctement.
  • Mouliner pour tendre le fil.
  • Ouvrir le moulinet puis veiller à bien coincer la ligne sous un élastique.
  • Ferrer dès que le carnassier a pris quelques mètres de fil.
  • Il est indispensable de vérifier que le fil est correctement tendu. Lors de la pêche au sandre au mort posé par exemple, si le poisson sent une trop grande résistante, il s’éloigne.

Que peut-on pêcher?

Avant d’entrer dans les détails de la technique du mot posé, il est nécessaire de connaître les espèces concernées. La technique de pêche au mort posé est surtout utilisée pour pêcher le sandre et l’anguille. La pêche du silure au mort posé est fréquente. Au contraire, il est moins courant de pratiquer la pêche du brochet au mort posé, même si la technique reste parfaitement faisable.

 

Quels matériels pour la pêche au mort posé ?

 

Les matériels nécessaires pour la pêche au mort posé sont :

  • La canne : Pour la pêche au mort posé, il faut une canne anglaise de 3m90 à 4m50. Munie d’une grande puissance pour pouvoir lancer un plomb de 60-80 gr au loin. La canne peut être télescopique, ou en multibrins.
  • Le moulinet : Le moulinet choisi devra être de grande taille. Celui-ci devrait pouvoir contenir plus de 150 m de nylon 28/100.
  • L’hameçon : Un assortiment d’hameçons arrondis à tige courte est idéal.
  • Le montage de base : Certains accessoires sont indispensables pour le montage au mort posé.

    Pour ce montage, il faut se munir.

 -de plomb olive : Le poids de l’olive variera en fonction des lieux de pêche et du mouvement de l’eau,

 -de perle de caoutchouc,

 -d’émerillon à agrafe,

 -de bas de ligne Fluorocarbone (1m) ou tresse,

-d’hameçons.

-d’un corps de ligne en Nylon

 

Le montage

Dans sa généralité, la méthode consiste à enfiler directement une olive de 20 à 80 g sur le corps de ligne. Puis on glisse une olivette en caoutchouc entre l’émerillon et l’olive pour protéger le nœud. On attache à l’émerillon un bas de ligne en fluorocarbone. En général, ce fluorocarbone mesure entre 2 m et 2m50 avec un diamètre de 25 à 35e. Le poissonnet sera relié au bout du montage.

Si le montage au mort posé est simple, malgré tout, quelques inconvénients peuvent être rencontrés, comme le poisson qui risque de lâcher prise plus facilement.

 

Les appâts

Tout poisson peut servir d'appât, il suffit de couper le poisson (brochet, maquereaux) en plusieurs morceaux. Entre autres, les petits poissonnets sont les plus efficaces pour la pêche au mort posé. Les poissonnets utilisés sont des poissons blancs tels que le gardon, le petit chevesne ou l’ablette. L’eschage consistera ensuite à locher le bas de ligne avec une aiguille spéciale. On la passe ensuite sous la peau. On pique derrière la tête et on ressort à la racine de la queue. Puis on tire le bas de ligne et on insère la tige de l'hameçon triple sous la peau. Il est à noter que 2 des 3 branches doivent être en appui à cheval sur le dos du poissonnet.

La pêche au mort posé est intéressante, car elle ne nécessite aucune connaissance particulière ni d’outils spécifiques. Elle se pratique toute l’année, c’est une pêche à la fois calme et efficace. Les grands amateurs de pêche ainsi que les novices trouveront beaucoup de plaisir dans la pratique de cette pêche.

Par contre, la pêche au mort posé est sujette à quelques critiques. En effet, il est impossible de sélectionner le poisson qui va mordre à l’hameçon. Et puis le poisson peut se blesser profondément à l’estomac. Les pêcheurs sportifs sont donc assez réticents face à la pêche au mort posé. Néanmoins, elle permet de pêcher de beaux carnassiers tels que le sandre, brochet et silure. Même muni du matériel minimum requis pour la pêche, le pêcheur sera assuré de faire mouche.

Crédit photo Istock.com

Catégorie : Tags: