4 techniques et figures de base en wakeboard

Le wakeboard est un sport nautique accessible et fun. Que vous le pratiquiez tracté derrière un bateau ou en Wake Park, vous progresserez rapidement et prendrez vite du plaisir à rider librement sur les modules. Si vous êtes débutant ou tout juste initié, voici un article rédigé pour vous : vous y apprendrez les 4 techniques essentielles à la pratique du wakeboard. 

Technique N° 1 : Apprendre à sortir de l’eau et à réaliser des virages

La base : apprendre à sortir de l’eau. C’est par là que tout commence...

La technique est simple : 

  • Gardez vos genoux groupés contre votre poitrine. Laissez le bateau, ou le câble, vous soulever en maintenant votre palonnier près de votre hanche. Ne tendez surtout pas vos bras au démarrage et ne vous mettez pas en position debout.

  • Dès que la corde se tend, levez-vous immédiatement en prenant appui sur vos jambes arrière. Ensuite, fixez un point droit devant et détendez vos bras.

  • Restez gainé et détendez vos bras.

  • Laissez-vous tracter et ressentez la glisse.

En appuyant sur la pointe de vos pieds ou sur le talon, vous tournez, soit en goofy, soit en regular. Après seulement quelques sessions de wakeboard, vous serez capable d’évoluer en flat (à plat sur l’eau). Si vous êtes novice, n’hésitez pas à démarrer en téléski nautique. La puissance de traction y est moins brutale et plus flexible, ce qui facilite grandement les débuts.

  Jeune garçon en wakeboard

Technique N° 2 : Sauter en wakeboard

La technique du saut en wakeboard nécessite de plier les genoux pour gagner en amplitude. Avant de vous lancer dans vos premiers sauts, exercez-vous à réaliser des séries de fléchissements et d’extensions des genoux.  Puis lancez-vous :

  • Légèrement penché sur l’arrière de votre board, les genoux fléchis et les bras tendus (flexion). 

  • Ramenez vos bras vers le bassin, près des hanches, en dépliant vos genoux (extension). 

  • Utilisez le sillon de la vague pour prendre de la hauteur.

  • En wakeboard, c’est l’avant de la planche de wake qui sort de l’eau en premier (le Nose). Toutefois,  aidez-vous de l’arrière de la board (le Tail) pour sauter en vous appuyant dessus. On dit qu’il faut « claquer le Tail ». 

Vous venez de réaliser votre première figure : le Ollie ! Vous pouvez ensuite attaquer des figures de glisse comme le 180°, le 360° et le boardslide… et dans les 2 sens de rotation s’il vous plait ;)

 Saut wakeboard

Technique N° 3 : Apprendre à rider en switch

C’est une technique essentielle à maîtriser pour être à l’aise dans les virages, attaquer correctement vos sauts et rentrer plus facilement vos nouveaux tricks. Le switch consiste à rider avec son mauvais pied : pied droit devant, si vous êtes regular et inversement, si vous êtes goofy. C’est comme demander à un droitier d’écrire de la main gauche. Les débuts sont toujours un peu maladroits mais avec un peu d'entraînement, la technique s’apprend  vite. Une astuce : en switch, les mouvements doivent être exagérés et vous devez forcer davantage sur vos appuis. 

En quoi consiste la technique du switch ?

  • En regular, lâchez la main gauche.

  • Pliez les genoux, tout en restant sur vos appuis. Ne tirez pas sur le palonnier.

  • Vous vous trouvez en switch ! 

En combinant cette technique avec un saut,  vous réaliserez de belles figures telles que le Ollie Switch.

 

Technique N° 4 : Taper des modules en wakeboard

Vous savez faire des virages et vous êtes à l’aise en switch. Vous réalisez des 360° glissés. Il est temps de vous attaquer aux modules des wakeparks

Les modules (Kikers ou Sliders), sont les obstacles flottants que vous allez pouvoir rider et sur lesquels vous pourrez réaliser des tricks d’enfer ou tout simplement faire le plein d’adrénaline. Les modules ont une rampe plus large que celle des sillages d’un bateau. Ils sont de tailles, de courbes et de difficultés différentes pour multiplier les expériences de glisse. Prendre un module implique de la souplesse, de l’équilibre et une grande concentration. Commencez par des modules larges, avec peu de hauteur. Ces modules faciles vous permettront d’amortir votre entrée et de garder l’équilibre. 

Rider en wakepark

Comment rider un module de wakeboard :

  • Adoptez une coupe progressive en direction de l’obstacle. 

  • Ne tirez pas sur votre palonnier. Placez-le sous votre nombril. 

  • A l’approche du module, fléchissez les jambes, regardez au loin. Amortissez l’entrée et glissez à plat. Lâchez votre main arrière, les bras semi fléchis pour éviter de vous faire embarquer par la corde. Lorsque vous êtes sur Kicker l’important est de garder l’axe. Pour cela, gardez vos épaules bien égales et la planche bien plate sur la rampe.

  • Plus vous serez gainé, plus vous aurez d’équilibre et mieux vous réussirez votre réception et votre retour sur l’eau…

Vous connaissez maintenant les principales techniques et figures de base du wakeboard. N’oubliez pas de vous équiper correctement pour rider en toute sécurité et profiter de vos sessions.  Si vous avez du mal à comprendre le vocabulaire du rider, reportez-vous à notre lexique.

Crédit Photo Unsplash, Pixabay, Jobe.