Meilleur Wakeboard 2019

Discipline en vogue depuis plusieurs années maintenant, le wakeboard fait partie des sports de glisse les plus accessibles. C’est tout naturellement que la gamme de wakeboard disponible sur le marché s’est considérablement élargie, si bien que le choix de votre planche ainsi que le matériel associé (chausse, palonnier, etc.) doit faire l’objet d’une attention toute particulière. Heureusement, des marques comme Jobe, O'Brien, Double Up (DUP) ou Goodboard ont pensé à tout pour satisfaire le plus grand nombre.

Quelle planche de wakebaord pour quelle pratique?

Avant même d'envisager l'achat d'une planche de wakeboard, la première considération à prendre en compte est le type de pratique envisagé: allez vous rider derrière un bateau? Au téléski nautique? Ou bien les deux? Quelle est la meilleure planche de wakeboard selon votre niveau? Une planche orientée sur une pratique bateau n'aura pas les mêmes caractéristiques qu'une planche de cable/ park. Par exemple il est inenvisageable d'aller rider des modules de park avec une planche équipée d'ailerons. A l'inverse, une planche orientée cable sera moins performante derrière un bateau qu'une planche spécifiquement adaptée à cette activité.

Les différences principales entre wake park et wake bateau

- L'outline (ou forme générale de la planche): une planche de cable va proposer des rails assez parallèles sur la longeur de la planche, avec un nez et un tail qui se resserrent peu. Cela donne de la surface d'appui supplémentaire ce qui apporte de la portance à la planche. Les cables de wakepark tournant généralement entre 26 et 30 km/h, un apport supplémentaire au niveau des appuis permet un ride nécessitant moins d'efforts.

Une planche de wakeboard bateau va au contraire être plus resserée aux extrêmités pour permettre une plus grande précision dans les prises de carre, essentielles pour générer de la vitesse en courbe.

- La semelle: plusieurs différences notables entre les deux grandes familles de wakes: les planches orientées bateau sont souvent équipées de channels ( litteralement: des "canaux"), qui dirigent l'écoulement de l'eau vers l'arrière et permettent une accéleration de la planche grâce à l'effet Venturi. Là encore on va constater une meilleur contrôle de la planche et une plus grande précision. En revanche, une planche de cable va être équipée d'une semelle plus plate afin de garder un maximum de liberté sur les modules ou lors de figures sur l'eau. Cela va donc de pair avec l'absence d'ailerons sur les planches de cable, alors que les planches de bateau en sont généralement équipées.

Enfin, les semelles des planches de wakeboard cable sont généralement renforcées pour résister aux impacts qu'elles seront ammenées à subir sur les modules lors de la pratique en cable park.

Une fois le type de pratique dérterminé, il faut se pencher sur le choix de la planche de wake elle même.

Les paramètres à considérer dans le choix de votre planche de wakeboard sont au nombre de six : le rocker, la longueur du wakeboard, le poids du rider, la largeur de la board, les ailerons et enfin le type de semelle.

Vous l’aurez constaté par vous-même, le choix de la planche ne se fait pas uniquement en fonction de votre taille et de votre poids. En effet, le choix de l’aileron ou encore du type de rocker affectera directement vos performances. Il faut ainsi adapter votre choix en fonction de votre morphologie, votre style de ride et enfin de votre niveau d’expérience.

Le rocker : le rocker constitue la courbe que dessine la planche à l’avant et à l’arrière. Il peut être de deux types : continu ou à trois niveaux, le premier ayant une courbe régulière et le second une courbe à deux points d’inflexion (nez et queue courbés), comparable à une planche de skate. Le rocker peut posséder un flex (souplesse) plus ou moins grand, ce qui influera sur le pop (ou l’explosivité de la board). Il existe un troisième type de rocker appelé "hybride", qui va combiner les deux types de rocker. 

Un wakeboard avec un rocker continu va limiter le pop de la planche (sa nervosité), mais vous aurez un ride plus rapide car l’eau circule sans interruption le long de la semmelle jusqu’à la queue de la planche. Par exemple le wakeboard O'Brien System 140 propose un rocker continu qui garantit vitesse et précision, idéal pour progresser rapidement.
Comme les wakeboards à rocker à trois niveaux ont deux courbures distinctes, cela pousse plus l’eau vers l’avant de la planche. Cela vous fait rider un peu plus lentement, mais le rocker à trois niveaux vous fera gagner beaucoup de pop en sortie de vague. par exemple la planche Jobe logo Series possède un rocker trois niveaux qui va faciliter les sauts et permettre des receptions plus douces.

  Rocker 3 niveaux rocker continu

Longueur : malgré le fait que certains riders aient utilisé des planches théoriquement trop grandes ou trop petites pour eux, on trouve des planches de wakeboard dites "standards". La longueur de votre planche sera déterminée par votre poids. En principe, la plupart des planches indiquent une catégorie de poids ou de taille :

- 114 à 129 cm > 30-45 kg

- 130 à 135 cm > 40-55 kg

- 136 à 139 cm > 55-70/75 kg

- 140 à 145 cm > à partir de 80 kg

Cependant, il est possible de choisir une planche plus ou moins longue que ce qu'il vous est recommandé mais cette option est réservée à des riders expérimentés à la recherche de nouvelles sensations de glisse.

Le poids : les planches plus légères sont naturellement plus faciles à transporter, possèdent un meilleur flex, modifiant ainsi pops et réception. Les meilleurs pops s'obtiennent grâce à un équilibre parfait entre le flex de la board et le rocker. La plupart des planches légères sont fabriquées en mousse, en 100% bois ou à structure nid d'abeille. Le bois constitue également une matière de fabrication : populaire depuis plusieurs années, il est réputé pour avoir un meilleur flex, une excellente réactivité et une bonne réception.

La largeur : plus la planche est large, plus elle vous apporte de stabilité. La largeur jouera sur les sensations de glisse : des extrémités plus larges vous permettent de faire décrocher vos ailerons de l'eau. Aussi, plus la planche est large au niveau de ses extrémités, plus elle va s'asseoir haut dans l'eau et plus fort elle rebondira en sortie de vague.

Ailerons : les ailerons wakeboard servent à maintenir la planche dans la direction vers laquelle vous la pointez. Une planche munie d’ailerons situés au centre décollera plus facilement et améliorera vos décrochages en sortie de vague alors qu’une planche avec des ailerons éloignés des extrémités restera accrochée dans la vague et ne décrochera pas aussi bien. Les ailerons peuvent être soit moulés ou bien amovibles, c'est-à-dire que le wakeboard peut s'adapter au bateau et au câble.

Semelles : les shape des semelles distinguent les planches de wakeboard entre-elles. On peut trouver sur la semelle des canaux (channels), des concaves ou bien rien du tout. Chacune de ces formes effectue une fonction différente, selon votre style de ride. Ces fonctions dépendent par ailleurs de la longueur, de la largeur ainsi que du rocker de la planche.

Le choix des chausses de Wakeboard

On distingue deux types de chausses wakeboard : les open-toe (ou chausses ouvertes) et les close-toe (chaussures fermées).

Si les open-toe sont des chausses ouvertes à destination des riders intermédiaires, les close-toe conviendront aux riders confirmés dans la mesure où elles confèrent un ride plus puissant et plus incisif. Elles fournissent par ailleurs une meilleure protection.

Ensuite, ces chaussures peuvent être soit rigides ou souples.

Les chausses souples sont équipées de scratch (facile à enfiler et à enlever mais peut se détériorer rapidement) et sont à destination de pratiquants désireux d’une pratique de loisir. Idéal pour un débutant.

Pour les riders intermédiaires ou confirmés, on préférera des chausses rigides avec un double lacet pour un meilleur ajustage et donc un meilleur ride.

Enfin, on parle de taille de chausse : on trouvera donc les chausses pleines à taille classique, unique et les chausses à tailles variables (polyvalentes, agréables à porter, elles pourront aisément convenir à un débutant). L’intérêt de ce second type de chaussure et qu’on peut se les « échanger ».

chausses melissa liquid froce