Conseils pour la pratique du SUP en rivière

Sup-riviere

Démarrer sur des eaux calmes

Un fois en possession de votre planche de stand up paddle, vous serez certainement tenté de vous essayer dans la première rivière environnante, dans des eaux peu remuantes et profondes. Certaines écoles de sup paddle démarrent d’ailleurs à ce stade, principalement par souci de praticité. Cependant, il serait plus judicieux de démarrer sur un lac, un étang ou un  réservoir.

La raison va de soi : même si la prise en main parait plutôt simple et rapide, il est primordial de maîtriser certaines bases, et notamment tenir en équilibre sur la planche et avoir ses premières sensations. Et plus important encore, vous devez être capable de remonter sur la planche une fois tombé dans l’eau.

Prendre en main son équipement

Pour la plupart des stand up paddle boarders, après une ou deux sessions, la planche idéale vous procurera un plaisir inouïe. La planche Bic Sup Dura-Tec 10.4 fait partie de ces planches polyvalentes larges qui vous donnent la stabilité escomptée.

Démarrer sur des eaux calmes vous permet de vous habituez non seulement à votre planche mais aussi à votre casque. Parce que oui, un casque est nécessaire. Aussi, vous pourrez vous habituez à votre équipement de flottaison.

Apprendre à tourner

Sur une rivière, savoir tourner est essentiel. C’est véritablement la clé pour apprécier au maximum les eaux vives dans lesquelles les vagues, les courants et les embarcations prennent de l’espace.

Apprendre à se sauver

A la différence des canoes ou des kayaks, les planches de sup paddle sont plus sûres. Elles ne ressentent pas l’impact du vent et dans la plupart des cas, à cause de leur largeur, demeurent relativement stables dans des courants pas trop durs.

Dans les cas où vous tombez dans l’eau, saisissez la planche à l’aide de vos deux mains puis passer une jambe dessus. Si la planche se retourne, il faudra peut-être vous faire aider pour maîtriser la technique. Sur une rivière, vous tomberez plus souvent. Et si cela vous arrive, récupérez la planche et laissez la pagaie s’en aller.

Connaitre la rivière

Il est conseillé de ne pas pratiquer le stand up paddle de rivière seul au départ. En effet, une rivière regorge d’obstacles tels que des rochers, branches ainsi qu’un certain nombre de termes techniques doivent être compris.

Rien de cela ne doit vous décourager. Gardez simplement à l’esprit que si vous sortez de votre zone de confort, sortez de l’eau. Si possible, pagayez avec quelqu’un qui connait un peu plus l’environnement que vous. Aussi, dans des rivières profondes et lentes, le port du leash est vivement conseillé. A l’inverse, sur une rivière au débit rapide, il n’est pas nécessaire.